Pokeyume

★ Bonne Balade sur Pokeyume ★
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un monstre est né

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Un monstre est né   Mer 23 Mai - 21:34

Chapitre 1 : Un don effroyable

-Ahhhh quelle belle journée, tu ne trouves pas, Reshiram ?

-Raaaam !

-Eh regarde là-bas, regarde, un gamin... Ça va ?

"Snif...laissez-moi...je suis encore capable de me lever !"

-...je sais que t'as besoin d'aide et je ne resterai pas là à rien faire.

"Va-t'en, sale monstre ! Tu ne mérites pas de vivre !"

-Suffit, je ne supporterai pas un mot de plus ! Tu vas payer pour ces paroles...

"Lâche-moi, il mérite entièrement ce qu'il lui arrive !"


-Retire ça immédiatement. Personne ne mérite un tel traitement...

"Jamais de la vie, et je pèse mes mots..."

-Mesure le déchainement de ma colère ! Tu vas regretter d'avoir prononcé ces mots...

N ne cédait jamais à la colère, mais voir un tel traitement infligé à cet enfant le mettait plus qu'hors de lui. Il plaqua violemment l'individu par terre, le forçant à regretter ses paroles et ses actes. Devant tant de colère, Reshiram aggripa N et l'écarta de son opposant... Une fois calmé, il se dirigea vers l'enfant blessé, laissant l'individu fuir au loin et l'aida à se relever. S'excusant pour cet excès de rage soudain, il le raccompagna chez lui, ne pouvant pas s'empêcher de lui demander pourquoi un tel surnom. Sa mère, voyant les blessures sur le corps de son fils, ne fut pas surprise le moins du monde et en profitant pour inviter N et Reshiram dîner en guise de remerciement.

N était de nature très impulsive et imprévisible, ce qui rendait ses sautes d'humeur particulièrement violentes mais assez rares. Voir ce gamin subir un tel châtiment l'avait rempli de haine envers son agresseur. Les parents lui expliquèrent que leur fils, Matt, avait un don que personne d'autre n'avait : il était capable de comprendre les pokémon, ce qui lui fit recracher poliment le contenu du verre qu'il buvait, ne croyant pas une telle chose possible. Non pas le fait qu'il possède ce don mais le fait que N le possède aussi.

-Que vous arrive-t'il ? Non, en fait j'ai l'habitude de cette réaction chez Matt. Les camarades ne le croyaient pas au début mais quand ils s'aperçuent qu'il disait vrai, ils le rejetèrent, préférant cette solution...

-Je ne pensait pas que quelqu'un d'autre possèderait le même don.

-Quoi ? Il n'est pas le seul ? Mais alors qui est cet "autre" dans ce cas ?

-Il en face de vous, madame... En effet, je communique avec les pokémon.

-Quelle chance, vous devez être célèbre.

-Non, loin de là. Votre fils a de la chance de recevoir si peu de violence.

-Vous plaisantez ? Il souffre plus que quiconque...

-Croyez-moi, ce que j'ai vécu dans mon enfance n'est en rien comparable à la situation actuelle de Matt.

-Oh je comprends, je ne voudrais surtout pas vous forcer à ressasser vos douloureux souvenirs.

-Non, au contraire, comme ça vous rendrez compte que votre fils n'en est qu'au début de sa souffrance.

-Reshi...

-Ne t'en fais pas, je tiens à tout raconter, sans oublier les détails.

Le jour de ma naissance, ma mère mourut en me mettant au monde. Ghetis, mon père, ne me donna pas de nom comme le ferait un père normal, il voulait d'abord attendre de connaitre mon caractère avant de me qualifier. Pour mon âge, j'étais particulièrement intelligent, je ne ressentais aucune émotion, me faisant sans arrêt de ennemis... Voyant que ma conscience était aussi inexistante, il me donna le nom de N. Comme le symbole mathématique en effet. N comme néant ou N comme tant d'autres choses.

Racontant toujours plus, il plongeait de plus en plus profond dans sa mémoire pour le ressaser ensuite, devant les yeux de la famille.

"Dépéche-toi, tu vas être en retard pour l'école des dresseurs..."

-Tout de suite, père.

-Veille à ne pas te faire remarquer cette fois. Je sais que tu es quelque peu spécial mais fais au moins semblant d'être un enfant de dix ans comme les autres.

-J'y veillerai, père, vous pouvez compter sur moi.

Dans la salle de classe, les enfants apprenaient comment utiliser les objets tels que les potions et les Anti-Para&autres. N était des plus attentifs mais redoutait la récréation plus que tout. Là-bas, les insultes étaient monnaie courante car leur souffre-douleur ne ressentait aucune émotion, rendant la chose plus gaie. Il avait beau en avertir la maitresse mais rien n'y faisait, les "monstre" continuaient de pilonner sa tête encore et toujours sans relâche. Le pauvre N craignait de ne pas vivre longtemps ainsi.

Les notions de base indiquaient que tout bon dresseur qui se respecte doit d'abord affaiblir le pokémon en l'empoisonnant, le paralysant, le gelant, le brûlant ou l'endormant pour pouvoir être capturé. Ce que N ne pouvait accepter, car pour lui les pokémon ne sont pas des esclaves qu'on oblige à suivre leur dresseur. Cette idée le révoltait, mais tout n'était pas inutile, comme l'utilisation des objets de soins.

Désespéré, il rentrait rous les jours à sa maison en posant des questions sur son existence, son "aptitude" à ne pas ressentir la douleur et tant de questions qui demeuraient sans réponse. Ghetis était loin d'être un père modèle, il avait très peu d'estime pour son fils qui donnait le meilleur de soi pour bien réussir à l'école et ainsi devenir un bon dresseur plus tard.

Un jour où N rentrait de l'école, il trébucha sur une chose qui se trouvait être un pokémon. Apeuré, le Ponchiot se recroquevilla sur lui-même. N le fixa alors et son esprit traversa celui du pokémon, ne faisant plus qu'un, comprenant qu'il avait peur de lui. Il s'approcha de lui et le Ponchiot lui dit soudainement "Ne me fais pas de mal".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Un monstre est né   Mer 23 Mai - 21:37

Chapitre 2 : Mégalomanie dégressive

-N'aie pas peur, je ne te ferai aucun mal.

-Ah bon...ça me rassure.

-Content de t'avoir rencontré, Ponchiot.

-Ne m'en veux pas mais je file, on se reverra un jour peut être.

N venait de PARLER avec un pokémon. Il avait compris ses paroles et ses pensées par je ne sais quel sorte de pouvoir et il comptait bien le mettre à profit. Malheureusement Ghetis, sceptique de nature, ne le croyait pas mais il espérait bien se faire des amis à l'école, se sentant enfin aimé un minimum. Le lendemain, N raconta son don incroyable à ses camarades mais jamais le mot "incroyable" n'avait eu de sens jusqu'à ce jour. Les élèves le mitraillaient de paroles plus amères les unes que les autres, laissant le pauvre N tapis dans l'ombre comme tous les jours. Voyant cet enfant, la maitresse décida de s'en occuper, sans que personne ne le sache.

En effet, Cynthia ne voulait voir aucun élève rejeté et demanda à N de quoi il en retournait et il lui expliqua qu'il communiquait avec les pokémon. Visiblement intriguée, Cynthia demanda un exemple avec un de ses pokémon.

-Allez, Griknot, vas-y.

-C'est environ maintenant que j'ai une grosse migraine et que je lui parle.

-Je vous laisse dans ce cas...

-Allez, viens...non ça ne marche plus.

-Peut-être un coup de chance. Ça se reproduira quand tu t'y attendras le moins, c'est malheureusement souvent le cas.

-Vous en savez des choses, madame Cynthia ! Vous n'avez jamais voulu devenir chamionne d'arène ?

-Oh non, je suis en voyage ici à vrai dire, je viens de Sinnoh.

-Ah je sais, vous êtes Maître de la Ligue et vous avez eu envie de voir d'autres régions.

-Pas du tout, je suis maitresse aussi, à Unionpolis pour être exact.

-Je comprends, vous êtes amoureuse de votre métier...

-On peut dire ça oui. Et si tu essayais de nouveau ?

-D'accord, je vais retenter de communiquer avec votre Griknot.

N se concentrait encore plus mais rien ne se passait et commençait à saper son moral. Il se mit à regarder Griknot dans les yeux, et tout à coup, son esprit ne fit plus qu'un avec celui du pokémon, lisant ainsi ses pensées et comprenant ses paroles. Il traduit les paroles de Griknot à Cyntgia qui fut très surprise par cette réussite, ne put que vanter ses mérites, croyant à coup sûr que ce don lui servira bien plus qu'il ne l'imagine et que ça rendra sercice même aux plus sceptique.

Disant au revoir à sa maitresse toute souriante, N regagna finalement sa demeure, fier de sa nouvelle aptitude. Depuis, il décida de s'entrainer à communiquer avec toujours plus de pokémon, rendant ce pouvoir plus fort et plus rapide. Un jour aux abords de l'école.

-Venez vite, maitresse, mon pokémon a mal mais je sais pas où...je m'inquiète.

-Tu as bien regardé partout ? Il a peut-être une blessure.

-Mais oui, je vous assure, partout.

N s'approcha à tout hasard du Chacripan et sonda ses pensées, voyant qu'il s'était foulé la patte gauche. Touchant délicatement le membre de Chacripan, il le fit gémir, provoquant la colère de sa dresseuse qui crut que N le faisait souffrir mais Cynthia lui fit comprendre qu'il avait tâté sa patte car c'est pour ça qu'il souffre. Improvisant un cours de premiers soins pour pokémon, la maitresse leur apprenait comment s'occuper de la blessure due à une foulure, laquelle mit directement en pratique son cours et soigna Chacripan. Ses camarades, eux, n'étaient pas aussi naïfs, ils ont bien vu que N était un monstre, pratiquant la sorcellerie. Comment expliquer autrement un tel don ?

"Tu te crois meilleur que nous ? Arrête de nous faire de l'ombre avec ta sorcellerie."

-Mais je...

"T'es qu'un sale monstre, jamais t'aurais du naître !"

-C'est absurde, mais...

"Un monstre qui n'a pas de sentiment ! Et en plus il a des pouvoirs bizarres. Pour moi c'est tout vu."

"Ouais, il est même pas humain, comment peut-il exister ?"

Devant ces paroles, N se recroquevilla, bouchant ses oreilles en espérant qu'ils arrêtent de l'insulter mais sans succès. Il croyait bien faire pourtant en indiquant la blessure de son Chacripan mais au contraire, ça n'a fait que le rendre encore plus monstrueux aux yeux de ses camarades. Cynthia ne savait pas quoi faire pour endiguer l'hemorragie qu'était la situation actuelle de N mais espérait qu'un jour il saurait trouver un ami qui saurait accepter son don.

En rentrant, Ghetis aperçut son fils en train de parler à un pokémon sauvage, lui disant de rentrer avant que ses amis ne s'en fasse pour lui, lequel s'en alla dans la seconde. Il possédait effectivement ce don dont il n'arrêtait pas de vanter les mérites et Ghetis ne le croyait que d'avantage. Félicitant son fils pour ce merveilleux don, il le serra fort dans ses bras, s'apercevant qu'il était exceptionnel et autrement que par l'absence de sentiments.

Ghetis n'était quand même pas pleinement satisfait, il voulait montrer au monde entier que N était de sa famille, il voulait que tout le monde sache qu'ils sont exceptionnels. Beaucoup appeleraient ça de la mégalomanie mais il préférait le terme d'idéalisme. Une idée germa soudainement dans son esprit : inciter les personnes de se joindre à lui, dusse-t'il utiliser des moyens douteux. Il mit au point son plan pendant des heures avant de tenir enfin le scénario : créer une organisation secrète pour pousser les gens à l'admirer. Mais comment faire pour devenir si célèbre ? Il avait déjà envisagé d'exploiter le don de son fils mais sans franc succès.

Sortant s'aérer les idées, Ghetis cherchait toujours, jusqu'à ce qu'il aperçut un panneau avec des publicités. En y regardant de plus près on pouvait voir un avis de recherche concernant un criminel dont la tête était mise à prix. Un éclair traversa son esprit... Le meilleur moyen de connaitre une notoriété grandissante est de devenir un criminel aussi. Il lui suffisait de réunir des sous-fifres à qui il ferait croire monts et merveilles et ainsi former une organisation secrète mais néanmoins redoutable. Il appelerait ça la "Team plasma".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Un monstre est né   Mer 23 Mai - 21:39

Chapitre 3 : Heureux malgré tout

Quelques années de souffrance plus tard, N avait appris beaucoup de choses comme s'endurcir face aux insultes et sutout aux coups qu'il recavait tous les jours. Du haut de ses 15 ans, N était devenu un beau jeune homme qui n'avait aucun sentiment et aucun ami, mais la solitude était devenu presque habituelle chez lui. Il avait maintenant sa propre équipe de pokémon, qu'il avait convaincu de le rejoindre, se liant d'amitié avec de nombreux pokémon. Mais un jour, à Arabelle, une rencontre bouleversa sa vision des choses.

-Mmmh, père a l'air de bien se débrouiller avec son organisation. La libération des pokémon est une idée géniale, enfin mon rêve va se réaliser, je ne pouvais plus supporter les pokémon ainsi arrachés à leur écosystème.

"Dites, c'est vrai qu'on torture les pokémon ?"

"C'est des foutaises..."

"Mais on les oblige à rentrer dans une pokéball sans tenir compte de son avis."

"Oh non, on doit vite les relâcher, pour leur laisser la liberté..."

Tant de paroles douces aux oreilles de Ghetis qui était fier de son organisation. N était censé l'aider à les convaincre en cas de penchement de balance en sa défaveur et il lui suffisait de se fondre dans la foule pour ça. Tout à coup il vit un garçon nommé Tcheren et son Moustillon.

-Ton pokémon...il m'a parlé...

-Dis-moi, tu es bien direct...Et l'un de mes pokémon parlerait ? Qu'est-ce que c'est que ces balivernes ?

-Il a parlé, oui ! Les pokémon parlent.mais vous ne pouvez les entendre... Comme je vouc plains. Je m'appelle N.

-Moi c'est Tcheren. Il m'a été confiée la très importante mission de compléter le pokédex, et me voici sur les routes ! Même si mon objectif ulrime est de devenir Maître, mais bon...

-Le pokédex dis-tu...? Et pour se faire, tu vas séquestrer d'innombrables pokémon dans des poké balls ? Je suis dresseur, tout comme toi, mais j'interroge toujours la "normalité". Pense-tu que les pokémon soient heureux ainsi ?

Tcheren, c'est ça ? Laisse-moi te faire entendre ce que pense ton équipe pokémon...

Le combat débuta donc, un jeune dresseur contre un jeune homme sans émotions qui sert une organisation secrète. N sonda tous les pokémon de son équipe et découvrit qu'ils étaient heureux ! Impensable, les pokémon sont contents d'être enfermés dans cette poké ball ? Ils sont privés de leur écosystème et ils apprécient quand même leur dresseur ? N ne pouvait croire une telle chose possible. Distrait, il laissa Tcheren prendre l'avantage et gagner le match.

-Tant que les pokémon seront enfermés dans ces poké balls, ils n'auront pas d'existence propre. Je suis l'ami des pokémon et pour ça je veux changer le monde.

-Je comprends ton point de vue mais que disent mes pokémon ?

-Ils disent qu'ils sont heureux... Je n'avais encore jamais entendu une telle chose.

-Apparemment ils ne sont pas si malheureux que ça dans leur poké balls...

-Ce n'est pas pour un dresseur que je vais modifier ma vision des choses ! Tu as de la chance d'être apprécié de ton équipe. Sur ce bonne route, je dois encore accomplir beaucoup de choses.

N continua sa route, repenant à cette situation qui le chamboulait, lui mettant un gros doute au fond de sa tête. Rentrant chez lui, il félicita son père d'avoir si bien parlé devant la foule, lequel le remercia de l'appuyer dans son but. N posa alors une question à Ghetis, lui demandant si libérer les pokémon n'était pas un peu extrême et il lui répondit qu'il réalisait son rêve en secourant les pokémon qu'il trouvait malheureux.

La Team Plasma menait maintenant la vie dure aux autorités, qui ne réussissaient pas à tous les arrêter. Prêts à tout pour arriver à leur fins, ils n'hésitaient pas à recourir à la violence, autant dresseurs que pokémon. Tcheren, quant à lui, avait un énorme potentiel, ce qui lui permettait de résister à leur violence mais ne restait pas là sans rien faire pour autant, il donnait souvent un coup de main à deux trois champions locaux pour les arrêter. N ne craignait qu'il ne soit une menace alors il tenta de l'éliminer à maintes reprises mais sans jamais y arriver.

À Maillard, il entendit parler d'une très vieille légende concernant le galet blanc exposé au musée : il aurait un rapport avec un pokémon légendaire du nom de Reshiram. Son intérêt ainsi attisé, il prétexta un vol de crâne de squelette de dragon à ses sbires et en profita pour faire main basse sur le galet si précieux.

Du côté de la maitresse d'école, elle était repartie dans sa région mais voyait les exploits malfaisants de la Team Plasma et de leur chef : N. Attristée par un élève aussi brillant sombrant du côté obscur, elle démissiona de son poste, se croyant responsable d'un tel retournement de situation et se mit à entrainer ses pokémon pour pouvoir un jour vaincre le conseil des quatre et ainsi postuler pour le rang de Maître de la Ligue à titre permanent et ainsi arrêter celui qu'elle avait recueilli, croyant que ce sera pour son bien.

Ghetis, voyant que la Team Plasma était en bonne coie pour dominer le monde, son véritable but, il proposa à ses frères de rejoindre son armée, en tant que sages. Ne refusant jamais une promesse de célébrité, il acceptèrent et furent donc sacrés sages pour pouvoir gérer au mieux les troupes maintenant devenues trop nombreuses pour un seul homme. La Team Plasma devenait surpuissante et même Tcheren avait de plus en plus de mal à les empêcher de nuire. Un jour, à Flocombe.

-La Tour Dragospire...majestueux monument qui s'élève dans les cieux de son air menaçant. Autrefois habité par un légendaire, elle n'est maintenant plus qu'une vieille tour abandonnée.

"Vous voulez qu'on la détruise, Seigneur N ?"

-Non, je tiens à la visiter. Qui sait ? Je trouverai peut-être des choses intéressantes.

"Comme vous voudrez, Seigneur. Nous allons toutefois nous assurer que le bâtiment est sûr si cela ne vous dérange pas."

-Je ne suis pas contre, allons-y, vous, au premier étage et le reste avec moi. Empêchez les intrus de passer, c'est bien compris ?

"Entendu".

N arriva alors à l'intérieur de la Tour Dragospire, plaçant un sbire de temps en temps pour repousser les éventuels passants. Il ordonna cependant aux sbires de rester à l'étage inférieur pendant qu'il investissait le reste de la tour. Pendant ce temps, Tcheren, qui suivait la horde de sbires, retrouva leur trace et entra dans la tour pour renter de stopper N dans sa folie mais ses subordonné le retenaient le plus possible le temps que leur chef ait fini ce qu'il avait à faire.

N entra dans la dernière salle, tout en haut, ne sachant pas si le falet blanc aurait un soubresaut ou si il ne trouverait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Un monstre est né   Mer 23 Mai - 21:44

Chapitre 4 : Victoire avec un grand "N"

L'ambiance était lourde, un gros trou perçait le mur, donnant sur l'extérieur. N contemplait cet endroit si mystérieux, espérant un signe du légendaire Reshiram. Il prit alors le galet blanc dans ses mains et le tendit vers le ciel mais sans résultat, le pokémon flamboyant ne venait pas. À tout hasard il souffla dedans, laissant s'échapper un souffle pratiquement inaudible, et à ce moment-là un point blanc apparut au loin, devenant de plus en plus gros. Reshiram avait entendu l'appel et atterrit juste devant N, d'un air des plus menaçants mais il ne semblait pas le moins du monde effrayé. Le légendaire pokémon poussa alors un gigantesque cri déchirant le silence lourd qui régnait dans la salle.

Pendant ce temps, Tcheren tentait de se frayer un passage au travers les sbires mais arriva juste à temps pour voir N chevauchant Reshiram, qu'il avait vraisemblablement capturé...

-Tu arrives trop tard, Reshiram s'est rallié à ma cause, plus rien ne peut m'arrêter désormais. Je m'en vais afin de viser un but plus haut, et ainsi convaincre le monde de relâcher les pokémon !

-Je compte bien t'en empêcher, N.

-Trop tard, je suis déjà en train de mettre mon plan à exécution.

Tcheren assista impuissant à l'envol de Reshiram et N, se protégeant le visage du souffle ardent que dégageait le flamboyant pokémon. Cerné par les sbires, il devait se rendre, perdant son seul espoir d'empêcher un tel désastre. Tcheren avait perdu. Capturé par la Team Plasma, il n'était plus une menace pour eux, désormais. N avait le champs libre pour réaliser son plan, avec son nouvel ami Reshiram, qu'il avait convaincu habilement de ses arguments frappants.

Bianca, elle, se promenait à Maillard, entendit la nouvelle du vol dans le musée. La championne était désespérée, mais en voyant Bianca, elle se remit à sourire.

-Bianca ! Ohé ! Je dois te confier une importante mission...

-Oh bonjour Aloé, de quoi vous voulez me parler ?

-La Team Plasma a volé le galet blanc et le crâne de dragon du musée.

-J'en ai entendu parler, oui, mais...

-Je voudrais te donner ceci : un galet mais noir. Je voulais le confier à une dresseur de confiance mais Tcheren est parti à leur rencontre pour les arrêter. J'ai confiance en toi, je l'ai vu dans tes yeux la première fois que nous nous sommes battus.

-Mais je suis pas aussi forte que lui, je ne ferai que...

-Aie confiance en toi puis c'est tout. Tu t'es entrainée ? Tu es devenue plus forte ? Alors c'est tout ce qu'il te faut.

-Mais à quoi ça sert ?

-Je n'en ai aucune idée, la légende raconte qu'il est en rapport avec un autre légendaire du nom de Zekrom. En plus, je ne veux surtout pas qu'il tombe entre leur mains.

-Ok je le protègerai, je vous le promet. Roooh quelle excitation ! J'ai l'impression d'être super forte.

Entendant ces mots, Aloé en eu la larme à l'oeil, regardant Bianca s'éloigner, toute fière de sa mission super importante. Et Tcheren qui croupissait dans sa cellule, tentant désespérément d'utiliser sa force pour défoncer la porte. Plus rien pour contrecarrer les plans de la Team plasma.

Battant le conseil des 4 petit à petit, N se devait de battre leur maitre pour enfin accomplir son plan si bien ficelé qui consistait à faire surgir un palais de terre pour ensuite étendre sa volonté à tout Unys, les faisant libérer les pokémon de gré ou de force. Avec son nouveau compagnon, il faisait beaucoup de dégâts, même pour les membre de la ligue. Il arriva enfin jusque Goyah, l'actuel maitre du conseil, lequel essaya de le convaincre de ne pas séparer les pokémon de leur dresseur, persuadé que c'est dans l'ordre des choses.

L'affrontement était d'une rare violence. D'un côté le maitre de la ligue d'Unys et un impitoyable dresseur, révolté et son Reshiram. Goyah commençait à fatiguer, car il était face à un fin stratège et un pokémon légendaire qui l'appuyait à 100%. Il essaya alors de faire ouvrir les yeux à Reshiram en le faisant douter sur les vraies raisons de N mais celui-ci savait employer les mots juste pour contrer ses arguments. Au bout de maints efforts, Goyah s'écroula, s'avouant ainsi vaincu.

-Te voilà à terre. Tu ne représentes plus non plus une menace pour moi. Et maintenant, ouvre grand tes yeux car je vais faire revivre le palais...

-Je t'en conjure, ne fais pas ça, tu le regretterais.

-Je n'ai pas d'ordre à recevoir d'un homme qui a échoué à défendre son titre.

Un peu plus tard, Reshiram poussa un cri vers la terre et la fit trembler. Un gigantesque palais surgit ensuite sous les yeux de Goyah, blessé, qui le suppliait vainement de ne pas continuer. Les sages, Ghétis et N entrèrent alors dans le bâtiment qui dominait le paysage de par son immensité et ses grands escaliers.

-Enfin, l'heure est venue pour la Team Plasma de réaliser ses rêves ! Nous entrons maintenant dans une nouvelle ère.

-Exact, père, et tout ça grâce à vous.

-Maintenant il faut que tu sièges sur le trône avec ton partenaire, le grand et majestueux Reshiram.

N se dirigea vers le dernier étage où le trône se trouvait et entra dans la salle en question. Reshiram émettait une aura enflammée, il était fier mais surtout sur le qui-vive car quelqu'un s'approchait de la salle. Surpris de voir cette personne mais intrigué par son identité, il la laissa entrer, curieux de voir ce qui l'amène.

-Qui es-tu ?

-Tu ne me reconnais pas ? Tu es tombé bien bas, N.

-Que viens-tu faire ici ?

-Je suis là pour t'arrêter définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Un monstre est né   Mer 23 Mai - 21:46

Chapitre 5 : Noir contre Blanc

La mystérieuse inconnue appela alors son Spiritomb à la rescousse, ayant fermement l'intention de le vaincre une fois pour toute. N, lui, la voyait s'avancer avec son pokémon interdit, commençant à la reconnaitre de plus en plus au fur et à mesure qu'elle s'avançait.

-Ton visage m'est familier, Cynthia je suppose. Je vois que tu es devenue meilleure et que tu as capturé de nouveaux pokémon plus rares les uns que les autres. Quel gâchis...

-Les pokémon sont de petits êtres et si nous les capturons c'est pour se lier d'amitier avec eux.

-Ces êtres sont-ils d'accord avec ton opinion ? Il n'y a qu'un seul moyen de le savoir, c'est en s'affrontant. Zoroark, montre-lui que la Team Plasma n'est pas à prendre à la légère.

-Et ce Zoroark s'est-il vraiment lié avec toi ?

-J'ai recueilli ce Zorua alors qu'il était dans les mains d'un maitre cruel, mais je n'ai pas à m'expliquer devant toi, en garde !

-Tu vas connaitre la puissance du maitre de la Ligue de Sinnoh !

Zoroark et Spiritomb s'affrontèrent alors. La puissance de la stratégie de N contre la puissance de Cynthia, un combat terriblement acharné allait avoir lieu dans la dernière salle et la plus haute du Palais Plasma.

Spiritomb ne faisait pas le poids face à son adversaire qui usait de rapidité et de puissance afin de porter de violents coups et esquiver ensuite. Cynthia restait impassible face à une telle force de frappe, elle savait que le combat allait ne pas être gagné d'avance et comptait sur son Spiritomb pour épuiser un maximum son adversaire et ainsi prendre le dessus et l'éliminer dés le deuxième round. Au bout de puissantes offensives, Zoroark mit son adversaire K.O. et N constata l'amitié qui les unissait et en fut très intrigué. Cynthia fit appel ensuite à Carchacrok, dont la puissance était colossale.

Voyant devant lui un pokémon terriblement puissant, Zoroark prit l'apparence d'un Tranchodon, qui possédait une attaque bien supérieure et une bonne vitesse pour parer ses coups dévastateurs qui lui rendraient son apparence originelle. Carchacrok lança alors un violent Séisme qui dévasta tout sur son passage, sauf Tranchodon qui avait sauté et qui lui infligea une grosse entaille au niveau de la tête. Il l'aggripa néanmoins par le crâne et le fracassa au sol dans un bruit sourd, le mettant K.O sur le coup, devant N qui ne fut pas surpris du tout. En effet, sa spécialité était l'anticipation et la parade des coups de toutes sorte ainsi que de divers types de stratégies. N envoya ensuite Reshiram qui carbonisa entièrement son adversaire en guise d'entrée en jeu mais Cynthia lui réservait le plat principal comme suite.

Mettant tous ses espoirs dans ce dernier pokémon qu'elle avait entrainé particulièrement bien voire parfaitement, devant un N souriant devant le sort qui tournait en sa faveur. L'Hyper ball toucha alors le sol et un grand pokémon bleu en sortit, maigre, avec de grandes oreilles pointues laissant apparaitre des contours noirs de jais partout sur sa tête et autour de ses yeux vers l'arrière de celle-ci. Lucario était prêt à donner le meilleur de lui-même.

Tout à coup un voix se fit entendre au loin...

"Haa...haa...haa...je suis venu te vaincre, roi de la Team Plasma. Avec Iris on s'est entrainés et on peut te battre maintenant !"

-Qui ose encore pénétrer mon sanctuaire de la sorte ?

-Euh...ben...je m'appelle Bianca et avec mes pokémon on est venu pour t'affronter.

-Ben voyons, mais puisque tu as déjoué la garde des six sages, je vais accéder à ta demande et me battre aussi avec toi.

-Eh, comment ça "aussi" ? Mais vous êtes qui ?

-C'est un longue histoire mais je suis aussi venu le vaincre.

-Mwa ha ha ! Vous pouvez m'attaquer à deux ou à vingt, je sortirai toujours gagnant.

-C'est ce qu'on va v...oups...quelle maladroite je fais.

Bianca laissa tomber une grosse pierre en trébuchant, ce qui attira immédiatement le regard de N qui s'approcha de plus près pour s'assurer que c'était bien ce qu'il pensait. Le galet blanc n'était donc pas seul, et la gamine en face de lui possédait cet autre galet qu'il n'avait pas teouvé dans le musée.

Bianca reprit le galet pour le remettre dans son sac quand tout à coup il se mit à vibrer intensément dans ses mains en dégageant une puissant aura qui donnait au galet un halo bleu et faisait se dégager de grands éclairs. Il se mit alors à flotter dans les airs en tournant de plus en plus vite, le halo bleu vif s'aggrandissant jusqu'à laisser place à un point noir à la place du galet. Devenant de plus en plus gros et irrégulier, se transformant finalement en une bête massive et noire d'encre aux yeux rouges vif et dont la queue aux airs de réacteur dégageait d'immenses éclairs tout aussi bleus. Reshiram était très étonné de voir sa présence mais ne baissait pas sa garde.

-AAAH UN MONSTRE !!! Ne me fais pas de mal, pitié...

-Attends, je crois qu'il ne te veut pas de mal mais ton bien au contraire.

-Impossible ! Comment un légendaire pourrait se lier avec une gamine dés le premier regard ?

-...Mais il me veut quoi dans ce cas ?

*se tourne vers Lucario et se place à ses côtés*

-Le combat prend enfin une tournure intéressante avec l'arrivée de ce colosse, mais il ne saura pas nous vaincre !

-Allez, Lucario, associe-toi à lui. Il pourrait bien renverser la situation à notre avantage.

-Zekrom je présume, tu prétends aimer Bianca alors testons la puissance de votre lien affectif !

Lucario avait un pertenaire de choix, ni plus ni moins que le légendaire pokémon Zekrom. Par réflexe, Reshiram envoya Flamme Croix sur son opposant, qui encaissa et dégagea un énorme boule d'électricité vers lui, ce qui lui fit reculer d'un pas, mettant un genou à terre. Devant une telle puissance de feu, N fut encore plus impressionné mais ne comptait pas le laisser gagner pour autant. Zekrom fit un pas de côté et Lucario lança une gigantesque boule d'aura qu'il avait chargé pendant l'attaque de son partenaire en plein sur Reshiram.

Ce dernier avait stoppé net la sphère d'aura et la repoussa ensuite au loin, dans un fracas assourdissant. Il bondit ensuite vers Lucario et l'aggripa de toutes ses forces par le torse, profitant du temps de repos de son adversaire pour lui faire un chaleureux câlin, embrasant sa fourrure pour dégager un maximum de chaleur et ainsi faire fondre Lucario qui tentait de sortir de son étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Un monstre est né   Mer 23 Mai - 21:48

Chapitre 6 : Déchainement

Voyant son pokémon souffrir énormément, Cynthia le supplia de le lâcher mais Reshiram était furieux et ne l'entendait pas de cette oreille. Lucario sentait ses forces diminuer au fur et à mesure que la chaleur se faisait plus intense et tentait de lui faire lâcher prise en attaquant ses griffes mais son adversaire le serrait de plus en plus fort. Elle essaya bien de le rappeler mais la chaleur que dégageait Reshiram les forçait à reculer, rendant la cible trop éloignée pour son Hyper ball. Cynthia ne pouvait que supplier N de faire lâcher prise à son pokémon mais il refusait sans arrêt, se régalant du spectacle, autant pour Lucario que pour sa maitresse.

À la fin, Reshiram se calma et relâcha Lucario, complètement carbonisé et totalement méconnaissable à cause de son corps qui avait fondu sous la chaleur. Cynthia pleura alors toutes les larmes de son corps sur son pokémon qui gisait là, comme mort. Reshiram avait enfin le champ libre pour s'occuper de son rival qui débordait d'énergie et comptait bien lui faire payer son acte ignoble. Malgré l'épuisement, Reshiram en voulait encore et ainsi les deux légendaires s'affrontèrent.

Reshiram fonça sur son adversaire pour le frapper mais Zekrom esquiva et le repoussa avec une orbe électrique de son cru. Une lutte sans merci se déroulait et aucun des deux pokémon ne szmblaient vouloir abandonner. N eut alors une idée, et la transmit à qon partenaire qui cracha alors un torrent de flammes vers Zekrom qui esquiva comme prévu mais toucha Bianca qui s'embrasa sous de puissantes flammes aux ressortis bleus en se roulant par terre pour éteindre ce qui la consumait. Enfin parvenue à s'éteindre, Bianca se releva mais juste à temps pour voir Reshiram lancer un nouvelle attaque dans sa direction.

Heureusement, Zekrom fit barrage pour encaisser l'attaque et protéger ainsi sa maitresse, profitant de la situation pour frapper violemment son opposant par surprise. Reshiram se tordait de douleur sous la violence de l'impact mais il n'avait pas encore fini avec lui et lui asséna un puissant uppercut qui envoya son adversaire plusieurs mètres plus loin, s'écrasant de tout son poids au sol. Zekrom avait gagné.

-...Je ne comprends pas, j'avais pourtant bien tous les atouts pour gagner mais...

"Désolé du retard, les portes étaient bouillantes et on a du les enfoncer."

"Vite, amène Bianca au centre pokémon, elle est gravement brûlée et doit absolument être soignée de toute urgence !"

"Ok Goyah, j'y cours..."

-Cynthia, je vois que tu as bien changée...

-Tu es un monstre ! Comment peut-on rester là à rien faire alors que Lucario était en train de mourir ?

-...

"Tu n'es qu'un bon à rien ! Comment as-tu pu perdre ?

-Que fais-tu là, Ghétis ?

-Je suis venu terminer le boulot... En garde.

-Pas la peine, on t'arrête ! Nous avions amené des renforts.

-Malédiction ! Les champions d'arènes...

-Ils sont tous venus et sont bien décidés à vous mettre hors d'état de nuire.

-Comment voulez-vous dominer le monde avec un fils qui n'est même pas capable de vaincre une gamine avec son pokémon légendaire ?

-Je croyais que la Team Plasma voulait relâcher les pokémon...

-Il fallait bien trouver un prétexte aussi farfelu soit-il pour justifier ma quête de pouvoir.

-N, comment peut-tu rester sans rien dire ?

-...

-N n'a aucun sentiment, vous aurez du mal à l'atteindre avec vos jolies paroles. N est MA créature, il m'obéit au doigt et à l'oeil, c'est ainsi depuis le début. Cette monstruosité n'est ni plus ni moins que la création que j'ai conçue pour m'aider dans mon projet de conquérir le monde !

-C'est vous le monstre ! Allez, emmenez ça.

Devant une scène aussi affligeante, N restait impassible mais avait une douleur à la gorge et au ventre. Se demandant ce que ça pouvait bien signifier, il laissa ce mal envahir son être et soudainement un petite goutte perla de son oeil pour traverser sa joue et tomber par terre en éclatant. N découvrait...la tristesse. Un sentiment des plus mystérieux qui, bizarrement, lui faisait énormément de bien, laissant d'autres larmes couler et éclater au sol, devant une foule aussi surprise que troublée.

Goyah s'approcha alors de lui.

-Si il dit vrai que tu n'avais aucun sentiment, tu viens de découvrir la tristesse. Causée par une perte douloureuse ou par la trahison d'un proche ou d'un ami.

-Je...je ne sais plus que faire...je n'ai plus aucune raison de vivre...

-Ne dis pas ça. Reshiram et toi êtes amis et il t'a toujours appuyé dans tes décisions depuis le début.

-Oui, vous avez raison, mes pokémon sont toujours de mon côté et c'est tout ce qui compte.

-Bien parlé ! Continues sur ta lancée.

-Reshiram, ils sont venus nous arrêter, il va falloir nous enfuir.

-Exact, nous devons t'arrêter, selon la loi...

-Envole-moi, Reshiram, loin de ces fatalités qui collent à ma peau.

-Quoi ! Vous le laissez filer ?

-Exactement, je vois en lui un lueur de bonté qui vient de s'éveiller et je suis convaincu qu'il ne fera plus aucun tort aux habitants d'Unys.

-Je ne sais pas si vous dites vrai mais vous avez raison sur ce dernier point car je compte quitter la région !

-Ne t'en fais pas, Zhu, il a changé. En plus, il part sans ses sbires donc il ne peut pas faire grand mal.

-J'espère que tu as raison sur tout ça, Goyah, je ne voudrais pas avoir à...

-N n'est plus dépourvu de sentiments à ce jour et je sens un once de bonté dans ses yeux. Il va parcourir le monde mais il ne causera plus de problème aux habitants d'une région, j'en suis convaincu.

Sur le dos de son ami, il voyagea dans beaucoup de régions, découvrant la joie au travers des jeunes dresseurs en harminie avec leur pokémon, les serrant dans leurs bras comme si il devaient mourir demain. L'amour, que ressentaient deux pokémon qui se touchaient la truffe en guise de baiser attendrissait N, lui faisant verser une larme tellement le monde était magnifique. Il sentait aussi la colère monter en lui en voyant un petit pokémon dans les fourré se faire martyriser par des petites frappes. Tant de sentiments qui lui ouvraient un peu plus les yeux de N, passant aussi relationnellement par Reshiram qui voyait à quel point l'union entre les pokémon et les humains était magnifique. Tant de sentiments qui rendaient le duo plus proche que jamais l'un de l'autre, leur faisant le meilleur bien qu'un humain et un pokémon puisse ressentir dans toute sa vie.

N et Reshiram étaient plus vivants que jamais en parcourant les régions. À un tel point qu'ils décidèrent de rendre visite à Cynthia à la Ligue de Sinnoh pour lui demander quelque chose de particulier. Au bout de quelques heures de vol, ils atteignirent les portes du Conseil des 4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Un monstre est né   Mer 23 Mai - 21:49

Chapitre 7 : Pardons et regrets

-Ah, voilà un nouveau challenger. Je m'app...

-Je ne suis pas venu pour vous battre, mais pour rendre visite à Cynthia.

-Désolé mais tu vas devoir me passer sur le corps.

-Tu te sens d'attaque, Reshiram ?

-Raaaam, Shi !

-Parfait. Numérote tes abattis, car je vais te vaincre, Aaron.

-Eh mais comment tu connais mon nom ?

-Ben je l'ai demandé à tes pokémon, et ils m'ont répondu, quelle question ! Aussi sûr que tu vas envoyer un Yanma en premier.

-Tais-toi, je ne veux pas le savoir. En garde.

N et Reshiram passèrent le Conseil des 4 sans trop de problèmes, mais devaient se préparer au pire avec Cynthia. Au moment d'arriver à ses portes, elle ne le reconnut pas tout de suite.

-J'ai vu ton parcours, je suis fière de pouvoir t'affronter... Mais attends un peu...

-C'est bien moi, N.

-Comment oses-tu te pointer ici l'air de rien en espérant que j'oublie quel monstre tu es ? Tu crois peut-être que je vais te pardonner ce que tu faisait aux pokémon d'Unys en envoyant tes sbires leur faire du mal mais tu te trompes lourdement.

"Besoin d'aide, Cynthia ?"

-Non ça va...

-Écoute, je...

-Ferme-la, comment peux-tu vivre avec ta conscience ? Tu n'es qu'un monstre ! Je te déteste, N Harmonia, depuis le jour où tu es passé du côté de ton père. Tu ne mérites même pas de vivre tellement tu a fait du mal aux pokémon sans même le moindre petit semblant de remord ! Et ne crois pas être le seul, ton partenaire n'est pas meilleur, surtout après ce qu'il a fait à Lucario. Il a frôlé la mort de près par ta faute et je ne l'oublierai jamais. Maintenant il sait à peine marcher tellement il est abîmé, je dois recommencer son entrainement depuis le début à cause de toi en commençant par lui réapprendre à marcher.

-Je peux dire quelque chose ?

-Oui mais fais vite car dés que tu auras prononcé tes mots, je te banni définitivement de la région de Sinnoh en mettant ta tête à prix à une somme monstrueuse, comme toi.

-Je tenais à dire que...que...je suis désolé des erreurs de passé...

-C'est tout ce que tu avais à dire ?

-Non, je...je...JE SUIS DÉSOLÉ, CYNTHIA, J'AI ÉTÉ IGNOBLE ET JE LE REGRETTE AMÈREMENT AUJOURD'HUI !!! Je sais que j'ai causé immensément de tort aux gens et aux pokémon, le tien tout particulièrement mais je...je n'arrive pas à exprimer ce désir... Je veux tellement me racheter, je t'en prie, pardonne-moi pour mes actes passés ! Je sais que je ne mérite pas de vivre alors je viens me livrer à toi, et Reshiram aussi. Fais de nous ce que bon te semble, si nous tuer peut apaiser la colère et la tristesse qui te submerge alors vas-y, je suis entièrement livré à toi.

Voyant N à genoux, bras écartés, laissant apparaitre une rivière de larmes couler de ses yeux et de ceux de Reshiram, Cynthia se remit en question. Elle prit N et Reshiram par le col.

-C'est vrai ulque tous deux mérites milles tortures pour ce que vous avez fait alors je me contenterai de laisser Lucario se venger. Lucario, à toi.

Lucario s'approcha doucement du duo et se plaça dans leur dos. Il sauta alors en l'air et déchira la peau de Reshiram dans toute sa longueur avec la pointe de sa patte, laissant une vilaine et profonde entaille ensanglantée. Il se tourna alors vers N et lui mordit à cinq reprises les parties les plus sensibles de son corps avant de retourner auprès de sa maitresse. Cynthia avança vers le duo qui se tordait de douleur et appuya dans la blessure la plus grosse de N en tournant sa mais dedans pour écarter un maximum la plaie et fit pareil pour Reshiram, leur laissant ainsi une cicatrice qui durera longtemps pour qu'ils n'oublient jamais le mal qu'ils on fait.

-Voilà, je vous pardonne de ce que vous avez perpétré dans le passé à notre encontre.

-...Merci de ton indulgence, Cynthia, nous te devons la vie.

-Shiiiram...

-Nous ne serons jamais quittes mais j'accepte d'oublier le passé.

-Je te remercie pour tout ce que tu as fait pour moi, durant mon enfance et...

N n'eut pas la temps de terminer sa phrase que Cynthia le prit dans ses bras en pleurant à chaudes larmes. Elle était tellement triste mais heureuse de voir qu'il avait changé par les sentiments qu'il avait exprimés. N la serra alors dans ses bras avant de s'évanouir dans les siens.

-N'oublie pas que tu as une dette envers moi et la région d'Unys !

-...

Reshiram porta son ami dans ses bras avant de marcher doucement vers le centre pokémon le plus proche pour se faire soigner. L'infirmière Joëlle se demanda pourquoi toutes ces blessures mais Cynthia arriva pour lui expliquer qu'il était un dangereux criminel mais qu'il avait changé et qu'elle s'était vengée de tout le mal qu'il avait fait à elle et ses pokémon.

À son réveil, N était bandé de partout et Reshiram aussi. Leurs blessure allaient sûrement mettre des mois à se refermer entièrement mais N acceptait son sort, convaincu qu'il venait de se faire pardonner de celle qu'il avait le plus fait souffrir mais sans oublier Bianca.

Au bout de quelques jours, N et Reshiram partirent du centre pokémon pour se rendre à la ville où habitait Bianca. La blessure du légendaire ne lui permettait pas de voler alors ils durent marcher jusque là, prendre le ferry et enfin atteindre la maison de Bianca. Au bout de quelques jours de marche, ils arrivèrent à destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Un monstre est né   Mer 23 Mai - 21:51

Chapitre 8 : Conclusion

-Ne tarde pas trop, rentre pour le dîner.

-Ok p'pa, je serai pas longue.

*un peu plus loin*

-Bianca

-Mais qui...AAAAAAH N, ME FAITES PAS DE MAL, JE VEUX PAS MOURIR !!!

-Nous sommes venus implorer ton pardon à genoux, Bianca, je sais que Reshiram et moi t'avons fait beaucoup de tort et on est prêts à subir ta vengeance, tout ce que tu veux pourvu que tu nous pardonne.

-Euh, mais, comment, je, mais je ne frappe pas les gens moi... Même si tu mériterais bien des punitions.

-Nous ferons tout ce que tu veux...

-Bon d'accord mais juste un petit peu alors. Zekrom, à toi. Moi je ne veux pas leur faire de mal mais toi je t'autorise, tu as carte blanche...

Zekrom prit N par la gorge et lui infligea un violente coupure sur tout le ventre avant de mordre plusieurs fois les ailes et les pieds de Reshiram pour rendre chaque pas plus difficiles. Bianca, elle, détourna la tête de nouveau vers N.

-Je te pardonne pour ce que tu m'as faite...

"Que se passe-t'il ici ? Bianca, tu vas bien ?"

-Oui Tcheren, beaucoup mieux maintenant que ces deux-là ont enfin payé pour m'avoir brûlée et tenté de me tuer.

-La vengeance n'est pas la solution, Bianca, je suis sûr que N a beaucoup changé depuis mais je comprends, toi et Cynthia êtes parties directement après l'arrivée dew champions et de Goyah, tu n'as pas vu.

-Désolé, Tcheren, je pensais bien faire pourtant...

-Je vais les conduire au centre pokémon. Ils doivent se reposer.

Après de nombreux soins, quelques semaines plus tard et après une douloureuse convalescence, N et son compagnon repartirent vers de nouvelles destinations, notamment celle de Johto, où il fit la rencontre d'un enfant pas comme les autres...

De retour au présent, N venait de raconter son histoire à cette famille qui dévorait ses paroles, laissant le dîner refroidir tellenent ils étaient subjugués par elle. L'enfant, lui, se rendit compte à quel point cet étranger en avait bavé et était presque heureux de sa situation.

-Oh, vous avez tellement vécu ! Votre trahison a du être un calvaire à vivre à l'intérieur de vous...

-Oui, mais ce que j'admire chez vous c'est votre dévouement à vouloir vous faire pardonner. C'est tellement courageux !

-Eh monsieur, est-ce que je pourrai un jour devenir aussi courageux que vous ?

-Bien sûr, il suffit de croire en toi, te dire que ton don est extraordinaire et que si tu l'entraines comme moi je l'ai fait, tu rendras service à tout le monde, même tes ennemis qui te remercieront par la suite !

-Vous croyez ? Mais je dois faire comment ?

-Pousse ton don à sa limite et tu verras qu'il te réservera bien des surprises...

-Merci, merci beaucoup m'sieur, je m'y mettrai dés demain !

-Appelle-moi N, et de rien. Ça me fait plaisir de te voir enfin sourir, je ne pouvait pas supporter toutes cette souffrance en toi.

Sur ces mots, N et son partenaire remercia la famille pour son hospitalité et repartit vers la prochaine ville, tout en observant le garçon qui avait retrouvé la joie de vivre et arrivait à surmonter ses problèmes, sous les yeux émerveillés de la maitresse d'école qui se réjouissait de voir son élève ne plus laisser ses camarades le frapper en se liant d'amitié avec les pokémon sauvages qui venaient le défendre quand il avait des problèmes et inversément.

N était devenu un autre homme, plus sûr de lui, plus généreux mais aussi plus impulsif, ce qui ne l'avantageait pas toujours. Avec son partenaire, il voyagea toujours plus loin, faisant toujours plus de bien autour de lui.

*************************************Mot de l'auteur************************************************

Je remercie chaleureusement camby, ma partenaire, qui m'a convaincu de raconter mon enfance malgré mon hésitation. Je sais que dés qu'elle lira ceci elle va me MP pour me donner une idée de fanfic, que je repousserai car durant son absence j'en ai eu une nouvelle et que je compte bien écrire.

Je ne sais pas ce que je ferai sans toi, merci du fond du coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un monstre est né   Aujourd'hui à 14:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Un monstre est né
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» papa monstre et bébés monstres!
» toshiba qosmio x500 un monstre
» proverbe et monstre mythologique
» Le monstre [Safieddine, Joseph & Tom]
» [ACTU] Toshiba TG01 un monstre tactile [+TG02]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokeyume :: Divertissements :: Espace Détente :: Fanfics :: Les Fanfics de Force N-
Sauter vers: