Pokeyume

★ Bonne Balade sur Pokeyume ★
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une amitié indéfectible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Une amitié indéfectible   Mer 23 Mai - 21:15

Chapitre 1 : Une rencontre inespérée

Un beau matin, dans la région de Hoenn, une jeune fille se réveillait doucement. Samantha se dirigea vers la salle de bain où elle se débarbouilla, prête pour une nouvelle journée. Elle avait les cheveux d'un brun noisette, une corpulence ni maigre ni forte, le juste milieu. Une fois son tee-shirt bleu ciel enfilé, elle mit son gilet mauve et noua un bandana rouge sur sa tête, ses gants noirs et ses baskets venant ensuite. Elle embrassa ses parents et partit dans Poivressel acheter quelques objets au marché, dire bonjour aux ouvriers du chantier naval et jouer avec les pokémon sous la piste cyclable. Du haut de ses 14 ans, Sam avait tout pour devenir une grande personne plus tard, mais elle avait cependant un gros défaut : la lâcheté. Elle n'aimait pas les conflits et les fuyait sans arrêt, quitte à attirer les moqueries.

Peu après, Sam passa à table pour le dîner.

-Quelle belle ville ! On ne s'y ennuye jamais...

-C'est vrai. Mais j'y pense, puisque tu aimes tant les pokémon, pourquoi tu n'en capture pas un ? Et parcourir la région avec lui, obtenant toujours plus de badges.

-Et les arracher à leur écosystème ? Tu n'y penses pas... Je veux devenir ami avec eux.

-Je comprends ton point de vue, chérie.

Repensant à cette petite discussion, Sam retourna s'amuser dehors. Au moment de rejoindre le dessous de la piste cyclable, une voix se fit entendre au loin, attirant la jeune fille dans sa direction.

"T'es qu'un bon à rien, même pas capable d'apprendre Aurasphère... Saleté de Riolu ! Tu mérites même pas de faire partie de la Team Magma."

Le sbire frappa le pauvre Riolu, le rouant de coups de pieds. Sam n'osait pas intervenir face à un individu aussi cruel mais une personne s'interposa malgré tout.

-Team Magma tu dis ? Tu dois bien aimer la chaleur dans ce cas...Reshiram, apprends-lui le respect comme il se doit.

Le puissant pokémon fit éclater son aura en une violente déflagration qui projeta le sbire plus loin. Ce dernier, furieux, prit sa pokéball et la lança en l'air. Reshiram la rattrapa en plein vol et la lui renvoya en pleine tête, prenant ensuite le bandit par ses crocs. L'inconnu hésita du sort du sombre malfaiteur et décida avec Reshiram de l'accrocher à une branche d'arbre, laissant la police faire le reste. Sam n'en avait pas perdu un miette. Elle sortit de sa cachette et remercia le mystérieux sauveur, prenant le pauvre pokémon évanouit dans ses bras.

-Il ne craint plus rien maintenant, il a juste besoin de soins et il reprendra son chemin. Aussi étrange que ça puisse paraitre, je n'arrive pas à capter ses pensées...probablement à cause du traumatisme.

-Encore merci, mais vous vous appelez comment, au fait ?

-Appelle-moi N.

-Euh...d'accord. Je ne sais pas pourquoi je ne suis pas arrivée à intervenir, j'aurais tant voulu le sauver.

-Je n'aurais pas réussi sans Reshiram, mon partenaire. Tu ne possèdes pas de pokémon ?

-Je suis contre le fait de les priver de leur liberté...

-Mais il arrive qu'un pokémon se lie d'amitié avec toi, comme moi avec Reshiram.

-Vous avez raison, je ne suis pas obligée de les capturer. J'y réfléchirai.

Sur ces mots, N s'envola sur son partenaire et disparut dans les airs, sous les yeux brillants de Sam, qui lui vouait une grande admiration. Elle courut vers le centre Pokémon de Poivressel pour soigner Riolu, racontant la mésaventure de ce pauvre pokémon qui subissait depuis trop longtemps les supplices du sbire de la Team Magma. Ses soins allaient prendre beaucoup de temps, vu les graves blessures qui jonchaient son petit corps, Sam resta alors près de lui pour l'encourager à tenir bon. L'heure du souper arrivait à grands pas et le soir venait mais Sam ne voulait pas l'abandonner. Riolu s'éveilla alors et remercia chaleureusement la jeune fille.

-Mais de rien voyons... Eh mais attends une seconde...mais tu m'as dit "merci" ou la fatigue me joue des tours ?

-Évidemment que je parle, quelle question !

-Désolée mais un Riolu qui parle c'est pas si courant que ça.

-Oups, c'est vrai, je suis un Riolu maintenant...

-À qui tu parles ?

-Mais à ce Riolu, il veut me faire croire que c'est un humain.

-Tu comprends sa langue ?

-Vous ne l'entendez pas ? Il parle notre langue.

-Non, je n'entends rien d'autres que le language des Riolu...

-Bizarre. Mais il faut que tu te reposes maintenant, tes blessures ne sont pas encire totalement guéries. L'infirmière Joëlle ici sera là en cas de besoin, moi je dois rentrer, mes parents doivent s'en faire.

-Merci.

Sam s'en alla à toute vitesse à sa maison, où ses parents l'attendaient. Elle expliqua qu'elle a secouru un Riolu et qu'elle est restée toute l'après-midi à son chevet pour s'assurer qu'il ne meure pas. Après un bon repas, Sam alla se coucher, repensant à Riolu qui allait bientôt être rétabli.

Le lendemain matin, la jeune fille se réveilla, mais encore nébuleuse, serra sa peluche Riolu dans ses bras avant de se lever. En s'habillant, son esprit eut un déclic...Peluche ? Riolu ? Mais depuis quand elle avait une peluche Riolu dans sa chambre ? Elle souleva sa couette et aperçut un Riolu qui dormait paisiblement sur le bord du lit. Elle le regarda plus attentivement et vit des cicatrices sur son corps, le Riolu du sbire ! Elle continua de s'habiller et prit le petit pokémon dans ses bras avant de le déposer délicatement dans son sac à dos, qu'elle avait rempli d'une couverture. Disant au revoir à ses parents, Sam prit la direction des hautes herbes sous la piste cyclable avant de l'y déposer doucement. Elle se remit alors en route, laissant le petit pokémon dormir tranquilement dans l'herbe.

Sam se dirigeait vers Lavandia pour saluer le champion et aux hôtes de la pension. Elle racontait régulièrement ses aventures à Voltaire, qui s'en délectait, fier de voir une jeune fille comme elle mordre la vie à pleines dents. Elle trébucha soudainement sur un nid-de-poule sur le sentier, se tordant la cheville. Tenant son pied de ses deux mains, elle tenta de prendre appui pour se lever, c'est alors que quelque chose lui mordit la main, la faisant se relever immédiatement. Riolu se tenait devant elle en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Une amitié indéfectible   Mer 23 Mai - 21:17

Chapitre 2 : Perte inattendue

Il lui a mordu la main pour qu'elle se lève sous le coup de la douleur, Riolu avait de la suite dans les idées. Malgré sa cheville et sa morsure sur sa main, Sam ne pouvait pas lui en vouloir. Elle craquait devant son petit sourire et son air innocent, mais elle avait toujours mal à sa main et à sa cheville. Elle boita jusqu'au centre Pokémon de Lavandia, où l'infirmière lui appliqua une sorte de pommade curative à base de baies et d'herbes médicinales, lui informant que ça sera moins douloureux.

-Ton Riolu est magnifique, tu le laisses sortir de sa pokéball de temps en temps ? Quelle bonne idée.

-Quelle pokéball ? Riolu m'a juste aidé, il veut probablement jouer avec moi.

-Comme c'est mignon de voir une si jeune fille être ainsi en osmose avec les pokémon...

Sur ces mots, Sam partit du centre pour continuer sa route de plus belle, mais Riolu la suivait toujours. Elle comprit alors que le pokémon ne voulait pas simplement jouer, il devait avoir vu en elle un amour très puissant pour s'y attacher à ce point. Sam décida de faire de lui son compagnon, si il acceptait, évidemment. Le Riolu aquiesca devant la proposition intéressante de Sam et bondit ensuite de joie à l'idée d'avoir une amie.

En rentrant chez elle, ses parents virent un Riolu sur son épaule et en conclurent qu'elle avait fini par en capturer un, malentendu que cette dernière dissipa immédiatement en leur faisant comprendre qu'il s'était lié d'amitié avec elle. Son père était très fier de Sam, qui avait enfin trouvé un pokémon avec qui partager ses aventures, sa mère était inquiète mais savait que sa fille était responsable et qu'elle savait s'occuper d'un pokémon.

L'après-midi, Sam et son Riolu se baladèrent sur la plage. Le petit pokémon se mit à lui raconter qu'il s'était retrouvé transformé en Riolu du jour au lendemain sans aucun souvenir de sa vie d'humain. Aussi bizarre que ça puisse paraitre, Sam le croyait, et se demandait si un jour il se retransformerait.

-Je me sens formidablement bien en Riolu, je dois bien avouer.

-Vraiment ? Ça ne te pose pas problème quand tu es dans les hautes herbes ?

-Du tout, je me sens léger et ça me donne l'impression de pouvoir courir super vite.

-Ça te dirait si on parcourait la région ? On pourrait en voir du paysage...

-Oh oui, ça me ferait extrêment plaisir !!!

-Faut juste que mes parents soient d'accord...

-Je m'en occupe.

Une fois rentrés, Sam demanda si elle pouvait partir à l'aventure avec son Riolu pour la protéger. Ses parents hésitèrent longtemps, mais Riolu grimpa sur la table et leur fit les yeux doux avec son perit sourire, lesquels accèptèrent finalement mais en lui faisant promettre de leur donner des nouvelles régulièrement. Apprenant la nouvelle, elle remercia chaleureusement ses parents et serra Riolu de toutes ses forces.

Sans attendre un instant de plus, elle boura son sac à dos avec des choses comme des vêtements de rechange et de la nourriture, le plus indispensable. Disant au revoir à ses parents en pleurs, Sam partit conquérir Hoenn avec son compagnon. Le père était si fier et la mère si soucieuse qu'ils ne purent pas s'empêcher de verser une larmes avant le départ de leur fille.

Respirant le parfum subtil de l'aventure, Sam et Riolu entamèrent leur voyage à travers la région, passant par Lavandia pour présenter son nouveau compagnon et racontant par la même leur rencontre.

-Ha ha ha, tu en as de la chance, Sam, peu de pokémon se lient aussi fortement avec un humain.

-C'est parce que je l'ai secouru en fait, je crois qu'il m'est tant redevable qu'il s'est finalement joint à moi.

-La sécurité, sûrement...

-Luuu !

-Il confirme, ha ha ha.

-Tu veux faire un combat contre moi ? Pour endurcir ton partenaire.

-Non merci, il faut d'abord que je l'entraine. Mais je ne veux pas devenir maître de la Ligue, je veux juste voyager avec lui.

-Ha ha ha comme tu voudras, repasse me voir si tu changes d'avis.

Sam et Riolu sortirent de l'arène pour choisir leur prochaine destination. Autequia semblait tout indiqué pour commencer, mais il fallait traverser le désert et ce n'était pas une chose facile.

Riolu sur ses épaules, Sam commença à traverser le désert, sans cesse balayé par des tempêtes de sable qui rendait la vision pratiquement nulle. L'avancée se faisait sans encombres, en gardant un rhytme régulier et en se protégeant les yeux. Tout à coup, elle sentit son compagnon quitter ses épaules et un violent coup sur la tête qui lui fit perdre connaissance, regardant au loin Riolu s'éloigner sans pouvoir intervenir, restant impuissante, s'évanouissant ensuite dans le sable.

À son réveil, Sam était allongée dans un lit, devant un homme et son fils qui la regardaient avec inquiétude.

-Oh non, Riolu, il a disparu... Il faut que je le retrouve.

"Du calme jeune fille, je ne sais pas de quoi tu parles mais tu as quand même failli t'étoufer dans le sable."

-Merci beaucoup, je vois dois donc la vie.

"Ouais, mais tu as eu de la chance que mon père t'a vue dans le désert."

-Pouah, je suis pleine de sable, j'en ai même sous les vêtements. Mon sac...

"Il est plein de sable lui aussi..."

-Mais on est où ici, et qui êtes vous ?

-Dans une cabane près d'Autequia et j'y fabrique des flûtes avec les cendres qui tombent sur les hautes herbes. Je suis Fabien et voici mon fils Alex.

-B'jour.

-Je dois retrouver Riolu, il doit être en danger.

-Mais qui est ce Riolu dont tu parles ?

-Mon partenaire, on est inséparables.

-Apparemment si...

-Alex !

-Désolé, on ne te retient pas dans ce cas, va vite à la recherche de ton ami si cher.

Remerciant encore une fois les deux hôtes, Sam partit vers Autequia en espérant que le ravisseur ait été aperçu par là. Elle demanda aussitôt aux habitants, qui ont vu un individu habillé en bleu avec un bandana courir vers le Site Météore en ricanant. Découragée, Sam baissa les bras, craignant de ne pas être assez forte pour le contrer.

-Tiens, mais je t'ai déjà vue quelque part, mais où ? Ah oui, tu as raison, c'était au nord de Poivressel. Quelle mémoire !

-N, vous, ici ?

-Quelle hasard en effet, mais j'ai du mal à croire que tu laisses ainsi ton partenaire tomber.

-Pas du tout, il a été enlevé mais je ne suis pas assez forte pour lui reprendre, je ferai mieux d'apper la police.

-La Team Aqua fait des siennes ici, la police les cherche depuis longtemps mais n'a jamais pu les coincer intégralement.

-J'y arriverai jamais, c'est perdu d'avance, ils sont toute une Team et moi je suis seule et sans pokémon.

-Ne t'en fais pas pour eux, je saurai les neutraliser si besoin est. Je t'accompagne, c'est décidé, je ne veux pas voir le désespoir sur ta figure !

-Oh merci, N, je vous promet de ne pas fuir cette fois-ci.

Sam, N et Reshiram se mirent alors en route vers le Site Météore.a région ? On pourrait en voir du paysage...

-Oh oui, ça me ferait extrêment plaisir !!!

-Faut juste que mes parents soient d'accord...

-Je m'en occupe.

Une fois rentrés, Sam demanda si elle pouvait partir à l'aventure avec son Riolu pour la protéger. Ses parents hésitèrent longtemps, mais Riolu grimpa sur la table et leur fit les yeux doux avec son perit sourire, lesquels accèptèrent finalement mais en lui faisant promettre de leur donner des nouvelles régulièrement. Apprenant la nouvelle, elle remercia chaleureusement ses parents et serra Riolu de toutes ses forces.

Sans attendre un instant de plus, elle boura son sac à dos avec des choses comme des vêtements de rechange et de la nourriture, le plus indispensable. Disant au revoir à ses parents en pleurs, Sam partit conquérir Hoenn avec son compagnon. Le père était si fier et la mère si soucieuse qu'ils ne purent pas s'empêcher de verser une larmes avant le départ de leur fille.

Respirant le parfum subtil de l'aventure, Sam et Riolu entamèrent leur voyage à travers la région, passant par Lavandia pour présenter son nouveau compagnon et racontant par la même leur rencontre.

-Ha ha ha, tu en as de la chance, Sam, peu de pokémon se lient aussi fortement avec un humain.

-C'est parce que je l'ai secouru en fait, je crois qu'il m'est tant redevable qu'il s'est finalement joint à moi.

-La sécurité, sûrement...

-Luuu !

-Il confirme, ha ha ha.

-Tu veux faire un combat contre moi ? Pour endurcir ton partenaire.

-Non merci, il faut d'abord que je l'entraine. Mais je ne veux pas devenir maître de la Ligue, je veux juste voyager avec lui.

-Ha ha ha comme tu voudras, repasse me voir si tu changes d'avis.

Sam et Riolu sortirent de l'arène pour choisir leur prochaine destination. Autequia semblait tout indiqué pour commencer, mais il fallait traverser le désert et ce n'était pas une chose facile.

Riolu sur ses épaules, Sam commença à traverser le désert, sans cesse balayé par des tempêtes de sable qui rendait la vision pratiquement nulle. L'avancée se faisait sans encombres, en gardant un rhytme régulier et en se protégeant les yeux. Tout à coup, elle sentit son compagnon quitter ses épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Une amitié indéfectible   Mer 23 Mai - 21:18

Chapitre 3 : À nouveau réunis

Une foule de sbires habillés en bleu se tenaient devant leur chef, dont le dernier arrivé vanta ses talents de dénicheurs avec le Riolu qu'il avait dans ce sac. Cachés, N et Sam mettaient au point une stratégie pour leur reprendre Riolu qui se débattait dans son sac. Sam passa par derrière tandis que N sortit de sa cachette, se faisant passer pour dresseur passant par là.

-La Team Aqua ? Quelle heureux hasard.

"Eh, c'est qui lui ?"

"Laissez, je vais régler ce souci."

-Je suis Arthur, chef de la Team Aqua, et si tu ne veux pas avoir affaire à moi, tu devrais bien vite t'en aller.

-Et pourquoi ? Ce site est public et j'ai autant envie de partir que vous...

-Oh, tu as un pokémon que je ne connais pas avec toi, type Feu je suppose. Sharpedo, montre-lui pourquoi la Team Aqua est tant redoutée dans cette région.

-Partiellement exact, en effet, et je suis prêt à te laisser attaquer en premier pour te laisser une chance d'estourbir mon Reshiram.

-On s'en charge, boss, il ne pourra rien face à Grahyéna. Attaque Morsure.

-À nous deux, Arthur...

*petit coup de patte sur Grahyéna qui heurte violemment le sol, K.O sur le coup*

-L'eau et le feu ne font pas bon ménage, tu le sais ?

Profitant de la diversion, Sam se glissa furtivement derrière eux, prenant le sac contenant Riolu, et sortit de la zone, une fois hors de portée. N, quant à lui, avait accompli sa mission avec un succès inattendu...

-Reshiram, on en a fini avec eux, tu as bien rempli ton rôle. Sam, à toi de jouer, montrons-lui qu'on ne vole pas inpunément.

-Exact, Riolu, tu es prêt, on va leur donner une bonne leçon.

Surprise par la soudaine manoeuvre de N, Sam sortit de sa cachette avec Riolu. Furieux de s'être fait rouler, Arthur appela Grahyéna en plus et tous deux foncèrent sur Reshiram qui les stoppa net, sans même bouger le moindre membre de son corps. Sam et N étaient seuls face à une troupe de sbire et semblaient bizarrement prendre l'avantage.

-Reshiram, attaque avec ton doigt et frappe Grahyéna. Je te laisse le plus coriace, Sam.

Reshiram prit son opposant sur son doigt et l'envoya valdinguer dans les airs avant qu'il retombe lourdement sur le sol rocheux du Site Météore. Le pokémon Feu l'attrapa ensuite avec deux doigts consécutifs, le fit tournoyer plusieurs fois, et le projeta sur son dresseur, qui tomba sous le choc.

-J'avais dit un seul doigt, Reshiram. Avec deux c'est trop facile.

-Shiraaaaa ! (désolé, j'y veillerai dorénavant)

-Bon, puisque ce combat me lasse, je vais m'asseoir et admirer le superbe combat qui va débuter. Sam, donne un point d'honneur à ce duel, veux-tu.

-Ok, Riolu, on va devoir donner le meilleur de nous-même...

-Luu, Rio...

-Pauvre folle, tu crois vraiment pouvoir me battre ? Tu as de la chance que Grahyéna soit K.O.

Le combat débuta enfin, opposant un Riolu à un Sharpedo. Commençant d'entrée de jeu, Arthur ordonna à son pokémon d'être sans pitié avec son adversaire avant de lui faire lancer Aqua-Jet qui toucha violemment Riolu. Celui-ci riposta avec un puissant coup de paume qui foudroya Sharpedo, mais il n'avait pas dit son dernier mot. Il lança Mâchouille qui toucha Riolu mais, au moment où personne ne s'y attendait, un événement se produisit.

Le pokémon ne fut pas le moins du monde blessé par cette fulgurante morsure et s'envelopa d'une aura rougeâtre aux nuances orangées qui donna à Riolu une force décuplée, et en profita pour frapper Sharpedo qui clamsa violemment. Voyant la situation tourner à l'avantage de Sam, Arthur ordonna à son pokémon d'utiliser Koud'Crâne sur Riolu, lequel esquiva facilement et le plaqua au sol, donnant de nouveau un coup de paume au pokémon, tellement puissant qu'il garda la trace de la patte de son adversaire pendant quelques minutes. Furieux, Sharpedo prit Riolu dans ses crocs avant de les reserrer de plus en plus, dans l'idée de le mettre en pièces. Le petit pokémon se débattait de toutes ses forces mais les dents acérées de son opposant étaient plantées dans son corps et ne semblaient pas vouloir relâcher leur prise.

La patte de Riolu se mit soudainement à briller de son extrémité, si bien qu'une petite sphère apparut, qui fonça à travers Sharpedo, envahissant son organisme, qui se tordait de douleur dans tous les sens. Le requin cruel tomba sur le sol, K.O.

-Oh non, Riolu, tu es blessé, il te faut des soins le plus vite possible !

-Mais tu as réussi à le battre, c'est tout ce qui compte, car la fierté aura le dessus sur la douleur. Il s'en remettra, ne t'en fais pas.

-Quant à toi, j'espère que tu auras retenu qu'il ne faut pas me voler Riolu, sous peine de sévères corrections.

-.....On se replie, vite. Nous nous reverrons, Sam, je n'oublie jamais un visage.

-Nous avons réussi, Riolu, nous l'avons battu !

-Argh, mes blessures sont vraiment profondes, mais je sais que si je deviens pas plus fort, je ne pourrai jamais te protéger.

-Pareil pour moi, je ne veux plus te laisser entre de mauvaises mains comme dans le désert. À partir d'aujourd'hui on va s'entrainer tous les deux.

-Quel bonheur de voir ainsi un dresseur et son pokémon en parfaite harmonie... Je te fais confiance pour la suite, moi je vais poursuivre ma route.

-Encore merci, N, je ne vous décevrez pas. Et quand mon Riolu sera plus fort, il pourra tenter de battre ton Reshiram.

-Euh...c'est-à-dire que...ce n'est pas...bon d'accord, si tu y tiens.

Sur ces mots, Sam et N se séparèrent, une fois sortis du Site Météore, poursuivant chacun son but. Quelle chance pour la jeune dresseuse d'avoir pu rencontrer un personnage tel que lui, chance qu'elle comptait bien mettre à profit en s'entrainant sans relâche.

Les deux partenaires et amis poursuivirent leur route vers la prochaine ville : Vermilava.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Une amitié indéfectible   Mer 23 Mai - 21:21

Chapitre 4 : Entrainenent intensif

Sam et Riolu arrivèrent dans un vaste terrain rempli d'arbres et quelques rochers. L'endroit idéal pour un entrainement digne de ce nom... Sans perdre une minute, le duo se mit à donner des coups de poing sur les arbres puis des coups de pied, jusqu'à ce que l'arbre se brise. Adrianne, qui se baladait par hasard entendit un bruit très répétitif et se dirigea vers son origine. Une fille et un Riolu, membres en sang, continuaient de frapper l'arbre toujours plus fort, ignorant jusqu'à la douleur qui les tenaillait.

"Eh mais arrêtez, vous êtes en sang !"

-Nan...on doit...devenir...plus fort...

-Rioluuu !

-Exactement...nous ignorons la douleur...et...nous nous entrainons...jusqu'à briser notre arbre respectif...EN DEUX...

-Arrêtez de frapper pour parler au moins !

-Bon, faisons une pause, Riolu, si tu veux bien sûr.

-Lu.

"Vous dégoulinez de sang, vous deux, je vous amène au centre Pokémon de Vermilava."

-Nous devons devenir plus forts, c'est notre but.

-RIOOOOO, LU !!!

-T'as raison, partenaire, reprenons notre entrainement.

"JE VOUS AI DIT "AU CENTRE POKÉMON", VOUS AVEZ MAL ENTENDU ?"

-Argh, lâchez-nous !

-Luuuuuuuuuuuu !

Adrianne amena les deux ensanglantés chez l'infirmière Joëlle, qui se dépécha de bander les mains de Sam et les pattes de Riolu, avant de retirer ses baskets, et de s'apercevoir que ses pieds aussi étaient en sang. La championne entra alors dans une colère noire, assénant un coup de poing galactique aux deux têtes brûlées, leur laissant un oeuf de pigeon tout fumant sur le sommet de leur crâne.

"NAN MAIS ÇA VA PAS VOUS DEUX ? Y A MILLE ET UNE FAÇONS DE DEVENIR PLUS FORT ET IL A FALLU QUE VOUS CHOISISSIEZ LA PLUS EXTRÊME !!!"

-Désolée, m'dame, on vous jure qu'on recommencera plus, on ira mollo la prochaine fois...

-Luuuuuu, Rio, Lu... *gémit*

"Bon, je vous fait confiance mais je vous surveillerai..."

-Désolée, on voulait pas vous mettre en colère m'dame, on vous demande pardon... *pleure*

-Lu, Lu, Rioooo, Luu... *pleure*

-Je vous pardonne que si vous restez ici pour soigner nos blessures. Au fait, je suis Adrianne, championne de l'arène de cette ville.

-Pitié, nous frappez plus, on promet de rester ici !

-RIOLUUUUU !!!

-Vous voyez, on promet tous les deux, on essayera pas de s'enfuir...

-Rassurez-vous, je ne vous frapperez plus. En voyant une dresseuse et son pokémon aussi attachés émotivement et mentalement, je ne peux que vous croire... Mais tu devrais le faire rentrer dans sa pokéball pour la nuit.

-Mais quelle pokéball ? Je n'en ai aucune, c'est Riolu et moi qui sommes devenus amis.

-Ça explique que Riolu et toi fassiez les même gestes...

-Non, ça c'est juste ses réflexes d'humains qui prennent le dessus.

-Mais c'est un pokémon, pas un humain, tu as vraiment besoin de repos.

Sam et Riolu, après avoir séché leurs larmes, partirent se coucher pour la nuit, tout tremblants, craignant un nouvel assaut du cuirassé Adrianne. Pendant la nuit, les deux amis se demandaient si il arrivera un jour à revenir humain, tentant vainement de se rappeler ou de faire rappeler à l'autre des souvenirs pour leur mettre la puce à l'oreille.

Le lendemain, Sam et Riolu constatèrent qu'il avaient bien guéri et en profitèrent pour aller lui rendre visite dans son arène. Voyant qu'ils étaient réveillés et rétablis, bien qu'elle reste un chouia sceptique, leur souhaita chaleureusement (sans rapport avec sa préférence pour les pokémon Feu) la bienvenue dans son "antre".

-Comme cous avez pu le remarquer, il fait très chaud dans mon arène, c'est parce que je me passionne pour le type Feu.

-Oui j'ai pu remarquer que votre caractère était des plus ardents...

-En effet, mais je met rarement en colère. C'est en vous voyant jouer les têtes brûlées que j'ai vu rouge.

-Mais vous êtes plus fâchée, maintenant ?

-Plus du tout non. Mais je compte vous surveiller de plus près quand même.

-Luuuuuu *soulagement intense*

-Riolu et moi on est soulagés de l'apprendre.

-Bien, vous vouliez vous entrainer ? Alors entrainons-nous...mais à ma manière.

Adrianne retourna sur le lieu de l'entrainement, avec Sam et Riolu derrière elle. Elle leur expliqua qu'il fallait frapper en tendant le bras, de manière à stimuler tous les muscles du bras. Remerciant la championne, ces derniers se remirent à s'entrainer, sous le regard discret d'un Phyllali, qui attendait quelque chose.

Quelques cent coups de pied et de poing plus tard, Sam et Riolu firent un pause, s'allogeant sur l'herbe, regardant les nuages. Adrianne, voyant qu'ils ont compris la leçon, se retira dans son arène, laissant à Phyllali tout le tems d'agir.

"Bonjour, Riolu, je vois que tu t'es trouvé quelqu'un finalement."

-Ta tête me dit quelque chose... On se connait ?

-Oh le mignon Phyllali !!! Hein, comment ça tu le connais ?

-C'est mon maitre qui t'a transformé en pokémon pour te punir. Mais je comprends que tu ne te souviennes pas de moi, tu ne m'as vu que très peu de temps.

-Ah bon, mais pour me punir de quoi ?

-Riolu, tu pourrais traduire ?

-Son maitre m'a apparemment transformé en pokémon pour me punir.

-Pour ton mauvais comportement pour être exacte. Tu maltraitais les plus petits que toi, pokémon et humains, alors mon maitre t'as enlevé, transformé en pokémon et livré à la Team Magma pour que tu te rendes compte de ce qu'est la méchanceté.

-Mais j'en ai aucun souvenir...

-À ce que je vois, une dresseuse t'a capturé et te force à t'entrainer sans relâche, c'est bien fait pour toi mon ami, tu l'as bien cherché.

-Mais non, on s'est lié d'amitié, elle ne m'a pas capturé !!!

*petit résumé*

-Exact, si tu veux salir sa mémoire, alors je te ferai regretter tes paroles ! Riolu est mon ami et je ne te laisserai pas l'insulter, EN GARDE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Une amitié indéfectible   Mer 23 Mai - 21:22

Chapitre 5 : Une nouvelle destination

Riolu fonça vers Phyllali qui esquiva prodigieusement son attaque avant de le prendre par la patte avec ses crocs, de le faire tourner puis le lancer contre un arbre. Ce dernier, se relevant de plus belle, relança son attaque, mais il s'arrêta et donna un coup de patte de derrière, que Phyllali se prit de plein fouet. Furieuse, elle sauta sur Riolu en grognant.

-Comment oses-tu me frapper ? Tu ne changeras jamais, je vais devoir te supprimer, pour que tu ne puisse plus jamais faire du mal au plus faibles...

-Argh, c'est hors de question, j'ai pas dit mon dernier mot !

Riolu frappa son adversaire, qui voltigea dans les airs. Dans son élan, Phyllali lança Éco-Sphère que ce dernier esquiva avant de la frapper violemment au moment où elle arriva à sa portée, la faisant rouler sur plusieurs dizaines de mètres, s'écrasant contre un rocher. Elle se releva alors et cria vers le ciel, faisant apparaitre de gigantesques racines qui frappèrent Riolu par surprise avant de le plaquer solidement au sol.

-Cette attaque était Végé-Attak, j'espére que tu aimes.

-Argh, je ne peux plus bouger, elle m'a bien eu sur ce coup-là...

-Ça va aller, tu peux le faire, j'ai confiance en toi.

-Peine perdue, tu vas mourir ici et maintenant.

Phyllali bondit sur Riolu de toutes ses forces, piétinant ses blessures pour le faire souffrir le plus possible. Ce dernier se concentra alors sur sa patte gauche qui se mit soudainement à briller, et lança une nouvelle fois Aurasphère sur Phyllali qui fut éjectée. Contre toute attente, Sam s'interposa devant elle, la forçant à lui passer sur le corps pour avoir une chance de lui porter le moindre coup.

-Pousse-toi de là, tu n'as rien à voir avec ça.

-Jamais, mon partenaire est en difficulté et je DOIS le protéger.

-Qu'est-ce que tu lui trouves à ce Riolu ? Il est froid et implacable.

-C'est faux, il est ingénieux, affectueux et tout sauf froid. Il m'a aidé alors que j'avais besoin d'aide et je l'ai sauvé des griffes du sbire, nous sommes quittes. Mais il a insisté pour se joindre à moi et j'ai accepté. Si tu veux le tuer, ne te gène pas, mais tu devras me battre d'abord !

-.....Je comprends, sa fransformation a provoqué une amnésie et l'a fait changer de personnalité. C'est une théorie que je n'avais pas envisagée.

-Épargne-le je t'en prie, il n'a rien fait, et on n'a pas envie de se battre contre toi.

Phyllali expliqua à Riolu qu'elle n'avait pas comprise sa situation réelle et qu'elle regrette cette hostilité, lequel traduit à Sam l'entièreté de ses paroles. Voyant le petit pokémon sincèrement désolé, elle le délivra des racines qui le retenaient. Phyllali leur expliqua que le maitre le surveille deluis sa transformation et que sa punition arrive à un point crucial car il va décider de la lever ou de le laisser pour toujours en pokémon. Elle partit donc en précisant qu'il n'allait pas tarder à le rencontrer.

Sam prit donc la décision de continuer sa route pour tenter de le rencontrer et le convaincre de retransformer son partenaire en humain. Après une petite séance d'entrainement, Sam et Riolu saluèrent Adrianne comme il se doif en lui expliquant son idée de continuer vers Cimetronelle, connue pour ses cabanes dens les arbres. Laquelle les informa qu'il falllait traverser la rivière près de Lavandia, ce qui ne devrait pas poser de problème pour Sam et son partenaire qui n'avaient qu'à nager jusqu'à la rive opposée.

Prenant le raccourci par les côtes, ils atteignirent facilement Lavandia, profitant du passage pour rentrer chez elle et donner de ses nouvelles à ses parents.

-Et nous allons faire route vers Cimetronelle pour visiter les superbes cabanes arboricoles.

-C'est vrai que c'est magnifique, j'ai déjà eu l'occasion de m'y rendre, c'est un plaisir pour tout le monde.

-Je cois que tu es pleine de bandages, tu t'es battue ?

-Euh, oui, mais contre de féroces pokémon qui ne m'ont que légèrement touchée...

-Ah.

-Nous te souhaitons bonne continuation dans ce cas, mais il faut que tu te reposes, tu dois être sur les rotules...

-Pas de refus. Ce sera la première fois que Riolu passera la nuit en ma compagnie, dans ma chambre (sauf que je serai au courant cette fois).

La nuit passa paisiblement, Riolu dormant sur son petit lit improvisé à côté du sien. Elle ne pouvait s'empêcher de regarder sa bouille toute mignonne, dormant à poings fermés, craquant littérement devant tant de charme.

Le lendemain, Sam et Riolu sentirent une force incroyable dans leur corps, leur donnant l'impression de péter la forme comme jamais. Après s'être habillée, Sam descendit pour déjeuner, rejoignant Riolu qui avait pris un peu d'avance.

-Alors, bien dormi ?

-Rio !

-Salut p'pa, m'man, Riolu.

-Dommage qu'on ne comprenne pas son language, il pourrait en raconter des choses.

-Au fait, j'ai pris la liberté de laver tes vêtements de rechange pleins de sable.

-Aha, souvenirs du désert hein...

-Exact, mais ma destination est la cime des arbres maintenant, plus le moindre grain de sable pour contrarier mes projets.

-Humour.

Deux petits bisoux plus tard, revoilà Sam et son ami partant toujours plus loin, toujours plus haut et toujours plus fort. Riolu tenait une forme pour ainsi dire olympique, retirant ses bandages qui l'empêchaient de bouger librement. Sam fit de même.

Lavandia était à portée de vue, le duo pouvait donc accéder à un nouveau chemin en passant par la rivière. Mais Sam voulait d'abord tester leur dur entrainement.

-Sam ! Toujours plus rayonnante chaque jour, tu veux me raconter tes aventures, je parie.

-Oui, vous avez raison, mais si je suis venu c'est pour autre chose.

-Ha ha ha, et quoi donc ?

-Vous vous souvenez ce jour où vous m'avez proposé un ptit match et que je vous ai dit que Riolu avait besoin d'entrainement ?

-Parfaitement, oui, où veux-tu en venir, Sam ?

-Vous m'avez dit que si jamais je changeais d'avis, je n'aurai qu'à vous voir. Eh bien ce jour est arrivé. VOLTAIRE, CHAMPION DE LAVANDIA, JE VOUS DÉFIE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Une amitié indéfectible   Mer 23 Mai - 21:26

Chapitre 6 : Rencontre mouvementée

-Ha ha ha ha, à la bonne heure, Sam, je vais enfin voir si tu l'as bien dressé...

-Exact, vous allez observer le fruit de notre dur entrainement.

Aussitôt dit, le combat commença avec Raichu, contre Riolu tout aussi survolté. Par surprise, ce dernier se prit un gros éclair en plein sur tout son corps, mais celui-ci riposta énergiquement avec un Forte-Paume au niveau de son torse, qui le propulsa contre le mur du fond. Félicitant Sam pour son dressage remarquable, il relança Raichu qui se releva et fonça vers Riolu chargeant son énergie. Il esquiva en tournoyant sur lui-même et riposta avec un violent balayage qui fit perdre l'équilibre à son opposant, qui envoya un bel éclair sur Riolu qui se le prit de plein fouet. Raichu commençait à faiblir mais tenait à infliger le plus de dégâts alors il balaya son adversaire de sa queue mais celui-ci prit appui sur ses pattes de devant et frappa le lanceur de ses deux pattes de derrière. Profitant que son adversaire se tenait par la truffe tellement il avait mal, il fonça vers lui et lui asséna un violent double coup de paume sur son buste, ce qui l'envoya heurter de nouveau le mur du fond, tombant K.O.

N'ayant pas dit son dernier mot, il envoya Magnéton, qui était plus remonté que jamais. Riolu se dirigea vers lui mais il se prit Elecanon de plein fouet, qui le terrassa, le rendant assez affaibli. Il se releva malgré tout et frappa Magnéton de ses puissantes paumes mais sans faire ciller son opposant qui était plus résistant que l'acier. Riolu concentra alors son énergie dans sa patte gauche qu'il cachait derrière son dos et fonça vers Magnéton en feintant un autre coup de paume, laissant une marge d'erreur pour laisser le temps à son adversaire d'esquiver. Au même moment, il sortit sa patte de derrière lui et envoya son Aurasphère sur Magnéton qui se le prit de plein fouet, clamsant par la même. Riolu courut alors vers lui, sauta en l'air et donna un double coup de paume sur son adversaire qui s'écrasa violemment sur le sol dans un fracas du tonnerre. Magnéton et Raichu étant K.O, Voltaire s'inclina devant tant de puissance et remit à Sam le badge qu'il détenait.

-Merci mais non merci, je ne veux pas devenir le maitre de Hoenn, je veux juste aider Riolu à redevenir humain et voyager par la même occasion.

-Ha ha c'est la première fois que quelqu'un me refuse mon badge, tu n'es vraiment pas commune...

-En plus techniquement je suis pas une dresseuse puisque je n'ai capturé aucun pokémon. Un peu comme N.

-Allez, file, tu as beaucoup de choses à découvrir. Rappelle-toi que si tu veux mon badge en fin de compte, reviens me voir et je te le donnerai. C'est ton dû après tout...

-C'est noté. Je vous dit donc au revoir mais je repasserai souvent pour vous raconter.

-Luu, Rio.

-Quelle jeune fille pleine d'ambitions...

Sur cette victoire, Sam et Riolu se dirigèrent vers l'est, nagèrent à travers le cours d'eau et rejoignirent la route vers Cimetronelle. Se sentant en pleine forme, Sam proposa à son partenaire un petite course vers le bâtiment au loin, lequel accepta et en profita pour prendre une petite avance au nez et à la barbe de Sam qui démarra aussitôt après.

Tout à coup, Sam heurta violemment quelqu'un qui passait par là, tomant tous les deux par terre. Riolu les rejoignit ensuite, voyant que Sam était tombée.

-Désolée de vous avoir renversé, je faisais juste une course et je vous ai pas vu venir.

-Ri, Luuu ?

-Je crois qu'il n'a rien de grave, t'en fais pas. Il devrait s'en remettre. Eh tout va bien ?

"Je survivrai...mais le moins qu'on puisse dire c'est que vous tombez à pic, je voulais justement me battre."

-Eh mais j'ai pas l'intention de me battre,... ... ... ...

-Brice, j'habite à Bourg-en-Vol. Heureux de faire ta connaissance chère...

-Sam, Poivressel est ma ville natale et je m'y plait énormément.

-Enchanté. Dommage que tu veilles pas te battre, je suis sûre que tes pokémon sont super forts.

-Primo, Riolu est mon seul et unique pokémon, secundo, je ne l'ai pas capturé et tertio, je veux pas me battre avec le premier passant venu. Le combat contre Voltaire suffit amplement pour aujourd'hui.

-Je suis sûr que ton Riolu aimerait, lui.

-Lu ! *croise les bras*

-Quand bien même l'enfer gèlerait, on ne se battrait quand même pas avec toi aujourd'hui mais on peut faire la route ensemble.

-Tant pis, contentons-nous de faire la route jusque Cimetronelle dans ce cas...

-Ri, O, LU !!!

-Eh tu triches, tu prends encore de l'avance...

-Et moi je dois dire quoi ? Je savais même pas.

Une fois épuisés et arrivés au bâtiment se trouvant être un Centre Météorologique, le trio virent un homme sortir en courant avec une foule derrière lui. Le sang de Brice ne fit qu'un tour et celui-ci courut à l'intérieur du centre. Par curiosité, Sam et Riolu le suivirent.

-Encore la Team Magma ! Ils sont vraiment pénibles...

"Ils m'ont volé de précieuses données, il faut appeler la police."

-Pas la peine, Sam et moi on va s'en occuper. Pas vrai ?

-Faux, c'est le rôle de la police de retrouver les voleurs.

-Mais ils n'ont jamais réussi à les coincer... On est les parfaits infiltrés.

-Pas question que Riolu revive sa captivité antérieure !

-Mais il est devenu plus fort, enfin je suppose, et la meilleure façon de faire disparaitre une expérience traumatisante de sa mémoire est de la renouveler le plus tôt possible. (authentique)

-Tu marques un point mais je refuse quand même, et si il se fait de nouveau capturer ? N ne sera pas là pour m'aider....

-luuuuuuuu...

-Nan je t'interdis de me faire le coup du charme !

-luuuuuuuuuuuuuuuuuu...

-Ooooooh comment dire non à une bouille si mignonne ? *craque complètement*

-LUUUUUU, RIO !

-Bon, si tu insistes, nous poursuivrons la Team Magma.

Brice, Sam et Riolu se dirigèrent donc vers Cimetronelle pour admirer les magnifiques cabanes et pour mettre fin aux agissements de ces sbires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Une amitié indéfectible   Mer 23 Mai - 21:28

Chapitre 7 : Naufrage

Arrivés à leur destination, Sam ne put s'empêcher de grimper dans toutes les cabanes, avec Riolu. Brice, pendant ce temps, cherchait des traces de la Team Magma en demandant aux habitants qui ne les avaient pas vus.

-C'est absolument magnifique toutes ses maisons dans les arbres !

-Rio !

-On a sûrement dépassé les sbires, ils ont du se cacher dans une planque secrète...

-Eh regarde, il y a un espace là-bas. J'ai pas vu ça en allant.

-Un trompe l'oeil, évidemment. Ils doivent être par là.

S'approchant à pas de Riolu, le trio découvrit une bande de sbires très bien cachés et leur chef. Surgissant de nulle part, Brice leur ordonna de lui rendre les données volées sous peine de représailles mais sans succès car Max leur chef était présent et comptait bien faire payer au jeune garçon son insolence. Sam et Riolu restaient cachés pour éviter de se faire prendre et ainsi leur reprendre les papiers du météorologue. Brice s'arrangeait pour gagner du temps pour qu'ils puissent agir.

Face à son Grahyéna, le Laggron avait fort à faire car il était sans pitié et mordait toujours à pleine puissance avec ses crocs acérés. Riolu se glissa alors derrière la bande pour reprendre les dossiers de la poche de Max mais celui-ci le vit et envoya son Grahyéna à la charge mais Sam courut pour le protéger et se prit une vilaine morsure à la jambe.

Voyant Sam gravament blessée, Riolu frappa Grahyéna de toutes ses force et l'envoya heurter violemment un arbre, le mettant K.O sur le coup. Max fronça légèrement les sourcils et fit sortir Démolosse de sa pokéball, lequel incendia Riolu avec son Lance-Famme, lequel se tordit de douleur face aux flammes qui le consumaient. Après les avoir éteint, il repartit à la charge et donna un violent double Forte-Paume à Démolosse qui hurla de douleur face à l'impact. Sentant le défaite venir, Max envoya un deuxième Grahyéna pour donner un coup de main à Démolosse qui était encore tout sonné par la terrible attaque de Riolu. Les deux pokémon foncèrent alors vers le pokémon, l'un utilisant Mâchouille et l'autre Lance-Flamme. Riolu encaissa la première attaque sans broncher et vit de nouveau son corps s'entourer d'une aura rouge-orange. Recevant Lance-Flamme de plein fouet, le petit pokémon continua à avancer vers le lanceur tout en préparant Aurasphère qu'il envoya ensuite vers lui de toutes ses forces, mettant K.O Démolosse. Peu après ce fut le tour du deuxième Grahyéna qui ne put rien devant un si petit mais si puissant pokémon. Riolu en profita pour reprendre de force les données à Max.

-Argh tu ne perds rien pour attendre, je me vengerai un jour.

-Vite, partons, Sam, si tu t'en sens capable.

-Ça ira, t'en fais pas, mais maintenant retournons au centre.

Le scientifique, voyant ses précieuses données, les remercia chaleureusement.

-Vous savez ? Ces données regroupent les climats étranges de ces derniers jours. Aujourd'hui par exemple, le soleil tape fort sur la route 5 et la pluie tombe en trombe sur la crique de Nénucrique.

-Bizarre en effet et jamais au même endroit en plus.

-Nous sommes convaincus que ce n'est pas naturel.

-Vous êtes sur le point de découvrir un truc d'énorme je crois...

-Oui, il faut que j'approfondisse encore les recherches.

Saluant le météorologue en plein travail, Sam, Riolu et Brice continuèrent leur route vers la prochaine ville où il y aurait un musée : Nénucrique. Désireux de s'entrainer, Sam et Riolu se séparèrent de Brice qui continua sa route.

La nuit venue, après un rude entrainemenr, Sam et Riolu passèrent la nuit à la belle étoile, dans l'herbe, avec seule couverture les vêtements de rechange de Sam.

Le lendemain, le duo continua leur route malgré les courbatures de la veille qui persistaient. Nénucrique était très grande, salon de concours Pokémon, effaceur de capacité, musée mais le plus important : la crique. À eux les baignades les pieds dans l'eau, les paysages en bâteau, les oeuvres du musée et tant d'autre choses.

Allant de l'un à l'autre, visitant cette grande ville de tous les côtés jusqu'à la crique qu'il réservaient pour la fin.

-Pas mécontente de ce voyage, hein Riolu.

-Et comment ! J'ai toujours voulu explorer le vaste monde.

-Et moi donc... Je sens que je cais aller faire un tour de bâteau pour terminer cette journée en beauté.

-Je me suis renseigné et apparemment ils louent des petits bâteaux à moteur pour quatre.

-Tu t'es renseigné comment ? Tu es un pokémon...

-Ben j'ai regardé dans la boutique, les panneaux affichaient les prix et j'ai surpris une conversation avec un autre touriste qui fut bien surpris d'apprendre qu il n'y avait que des bâteaux pour quatre.

-Je vais négocier...on n'a pas assez d'argent mais on doit pouvoir faire un ptit tour vite fait pour la somme qu'on a.

Après avoir supplié le vendeur, Sam put louer un bâteau pour elle et Riolu qui dut utiliser son charme naturel pour aider un peu. Au bout de quelques dizaines de mètres, il aperçurent de gros nuages au loin. Convaincus que rien ne pourrait les faire rentrer tellement ils aimaient le paysage, Sam et Riolu continuèrent malgré tout. Une pluie torrentielle tomba soudainement sur la zone, provoquant une violente tempête, faisant tanguer dangereusement leur embarcation. Tristes de devoir rentrer, Sam et Riolu firent demi-tour mais le vent semblait trop fort et le moteur cala, les laissant livrés à la tempête déchainée. Tout à coup, une gigantesque déferlante retourna leur bâteau, entrainant le duo au plus profond de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Une amitié indéfectible   Mer 23 Mai - 21:30

Chapitre 8 : Petit malentendu

Sam et Riolu s'enfonçaient dans le abîmes, retenant leur souffle le plus possible mais n'arrivaient pas à remonter à la surface car un courant marin les entrainait vers le fond. Riolu, manquant d'air commençait à se débattre, se tenant le cou, c'est alors que Sam tenta de lui venir en aide mais elle aussi ne pouvait plus se retenir d'avantage. Sam et Riolu s'évanouirent alors mais une grosse masse sombre les aggripa et les entraina dans un endroit pourvu s'oxygène.

Le duo, sauvé de la noyade, recrachaient l'eau de leurs poumons à intervalles régulières. Devant eux se trouvaient Kyogre, le légendaire.

-Merci beaucoup, nous te devons la vie...

-C'est bien vrai, sans toi, nous nous serions noyés.

-Alors, Riolu, tu as trouvé quelqu'un à qui t'attacher à ce que je vois...

-Hein, de quoi tu parles ?

-Par contre, je ne m'attendais pas à tant de fougue de la part de Phyllali.

-Que se passe-t'il, traduis.

-C'est lui le fameux maître que Phyllali évoquait.

-Mais, alors ta punition va être levée dams ce cas.

-À ta place je n'en serai pas si sûr, petite humaine si sûre d'elle...

*traduction*

-Tu ne penses qu'à combattre, Riolu. La preuve est faite que tu uses de violence pour parvenir à tes fins.

*traduction*

-C'est faux, il a un coeur débordant d'amour, et si je le fais combattre, c'est par défense.

-Et le champion de Lavandia ?

-Euh je...je...

-Bon, puisque toi non plus tu n'es pas capable de donner de meilleurs arguments que Sam, je me vois dans l'obligation de t'éliminer. Le monde de pokémon se sentira bien mieux sans toi...

-Je comprends, je ne chercherai donc pas à m'enfuir.

-Riolu...

-Je ne m'enfuirai pas mais je me battrai pour garder la vie sauve !

-Bien parlé, Riolu, ensemble on va le battre.

Tout à coup, un Laser Glace gela les pattes de Riolu, l'empêchant de bouger. Sam le libéra et il lança alors une puissant Aurasphère vers Kyogre qui la repoussa facilement grâce à un mur d'eau. Face à une telle puissance, Sam et Riolu durent passer au plan B : la fuite. Plongeant dans l'eau, ils nageaient n'importe où mais vers le haut, espérant ne pas se faire rattraper par Kyogre qui approchait à grande vitesse. Tout à coup, un énorme pilier sortit du fond de la mer et propulsa Sam et Riolu quelques mètres au-dessus de l'eau. Groudon se montra alors, repoussant tant bien que mal le légendaire aquatique, permettant ainsi aux deux amis de fuir loin de tout ça.

Après avoir accompli sa tâche, Groudon emmena Sam et Riolu à travers la terre, vers une grotte bien à l'abri. Il expliqua à Riolu que Kyogre les suivait depuis sa transformation mais qu'il ne vous entendait pas. Phyllali sortit alors de derrière la grotte, précisant qu'il espionnait son maitre pour le compte de Groudon en lui ayant bien dit qu'ils étaient innocents.

-Amnésie ? Ça expliquerait que Riolu n'ait pas mal réagi quand Sam l'a sauvé. De sa vie d'humain, il aurait refusé toute aide catégoriquement.

-Si tu le dis, mais rassure-moi, tu ne vas pas me tuer ?

-Puisque je te dis que tu as changé...

-Ouf c'est déjà un gros poids qui s'en va là.

-Quoi, tu ne vas pas encore devoir te battre pour sauver ta vie ? Quel bonheur !

-Maintenant, une question subsiste : veux-tu vraiment redevenir humain ?

-Oui, de tout mon coeur, je désire ça plus que tout au monde. Je sais que ce que j'ai fait est sans doute horrible mais c'est du passé et il est derrière moi maintenant.

-J'ai une mauvaise nouvelle pour toi, c'est Kyogre qui t'a transformé et donc c'est lui et lui seul qui a la possibilité de te rendre ton apparence d'humain.

-Mais il a essayé de nous tuer, il ne voudra pas nous entendre...

-Je suis prêt, allons trouver Kyogre.

-Mais t'es fou ? Il va vouloir nous faire disparaitre, et je ne veux pas mourir.

-Je saurai trouver les mots pour le convaincre, ne t'inquiète pas.

-J'ai un mauvais pressentiment mais je sais que je peux compter sur toi alors je te suis. Tu peux nous conduire à Kyogre, nous sommes prêts.

Groudon, en entendant ces mots, les mena jusqu'à la mer par le passage qu'ils avaient emprunté. Nageant le plus loin possible, ils comptaient bien alerter Kyogre qui effectivement ne tarda pas à les capturer et à les emmener dans son antre. Le colossal pokémon fonça vers Riolu pour le tuer mais Sam s'interposa et reçut le coup à sa place.

-Stop, arrête ça, si tu veux le toucher, il faudra d'abord me tuer car je protègerai mon partenaire jusqu'à ma mort.

-Riolu ne mérite pas ta confiance, pousse-toi de là ou je te tue lentement avant de m'occuper de cette brute.

-Je t'en conjure, ne nous tue pas, je sais que Riolu est un pokémon avec le coeur sur la main et que pas une fois il n'a pensé faire du tort à qui que ce soit. Quand on s'est rencontré j'ai vu l'expression dans ses yeux, il avait véritablement peur et pleurait toutes les larmes de son corps. Depuis que je l'ai sauvé, il n'a cessé de me prouver son intelligence et sa gentillesse envers moi qui l'avait sauvé. Un pokémon correspondant à ta description ne m'aurait même pas remercié et se serait enfui mais Riolu m'a retrouvée et a tenu à me prouver sa gratitude. Si tu tiens encore à ce qu'il disparaisse, alors C'EST TOI LA BRUTE.

Kyogre sonda le petit pokémon et y trouva beaucoup de choses telles que l'amour, la peur, la tristesse, la compassion... La colère et l'amertume n'étaient pas du tout présentes contrairement à ce qu'il attendait. Voyant un pokémon complètement nouveau devant lui, il en conclut qu'il avait changé du tout au tout et se calma. Sam lui expliqua alors qu'il ne se souvenait plus de sa vie d'humain, ce qui expliquait bien des choses comme son comportement dés le début de sa vie de Riolu.

Après lui avoir définitivement posé la question, il leva ses nageoires vers le haut, faisant briller le symbole qui parcourait son corps tout entier et Riolu s'envelopa d'une lumière blanche aveuglante. Son corps changea, il s'agrandit, laissant place à des mains et des pieds. Kyogre lui rendait son apparence originelle dans les même habits qu'il portait le jour de sa transformation.

Le garçon était assez maigre, les cheveux noirs de jais lâchés, un tee-shirt noir, un trois/quart bleu foncé, des baskets rouge et jaunes... C'était en effet un humain pour de vrai. Après avoir rouvert les yeux, Sam vit un jeune homme se tenir devant lui en souriant.

-Oh, Riolu, tu as fini par redevenir comme avant !!!

-Oui mais je ne me souviens plus de mon nom...

-Et si on t'en trouvait un ? Que dirais-tu de...........Ricky.

-Ça me plait, j'achète.

-Ha ha, content qu'il te plaise !

-Ça me fait penser...je veux te dire quelque chose depuis longtemps.

-Ah bon ? De quoi s'agit-il ?

-Sam, je...je...

-Eh bien, parle, vas-y...

-Je...

Je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Force N
Fanfic'teur
Fanfic'teur


Masculin Messages : 106

MessageSujet: Re: Une amitié indéfectible   Mer 23 Mai - 21:32

Épilogue

-.........

-Depuis le premier jour je suis tombé fou amoureux de toi mais je ne savais pas l'exprimer. Je n'ai jamais autant aimé quelqu'un que ce jour, je...tu es si belle et si gentille, je t'aime à la folie, Sam ! Jamais je n'ai cessé de t'aimer...tes magnifiques yeux bleus océan, ton bandana sur tes cheveux noisette, tout chez toi me plait !

-Ooooooooh Ricky, je ne sais pas quoi te répondre..c'est tellement beau ce que tu viens de dire ! Mais moi aussi quelque part je suis dans le même cas. Tu es encore plus beau qu'en Riolu, je ne...je...

-Sam, je te dois tant, je t'aime !!!

-Ricky, moi aussi ! *rougit terriblement intensément*

Sam et Ricky se prirent dans les bras l'un de l'autre, se serrant le plus fort possible. Voyant tant d'amour, Kyogre versa une larme, puis les renvoya dans la mer où ils retournèrent dans le bâteau un peu plus loin.

Depuis, Sam et Ricky devinrent follement amoureux l'un de l'autre, parcourant la région, admirant toujours plus de paysages magnifiques. Ils étaient comblés, rien ne semblait difficile ensemble, ils pouvaient vaincre tous les dangers.

Une belle après-midi.

-Dis, Ricky, si on se rendait à Lavandia ?

-Je vois où tu veux en venir...allons-y.

-Eh attends, regarde là-bas, je le reconnais...

-Mais oui c'est...

-*ensemble* N !!!

-Tiens Sam, comment va Riolu mais comment tu vas aussi ?

-Moi je suis comblée, et Riolu tout autant !!!

-Je ne le vois pas, il se cache ?

-Mais il est juste devant toi.

-Alors c'était donc vrai qu'il était un humain en réalité.

-Exact et depuis, Sam et moi on est tombé dans les bras l'un de l'autre !

-Je suis jaloux, voir deux amis se vouer un amour aussi puissant, c'est une chose tellement belle...

-Oui, mais qui sait ? Un jour peut-être tu trouveras aussi une compagne dont tu tomberas amoureux.

-J'espère. On vous souhaite bon voyage et mais pourquoi tu pleures, Reshiram, tu t'es fait mal ?

-Ton Reshiram est juste ému...

-Oh, je comprends.

Sam et Ricky, qu'elle s'amusait à surnomer "Riolu", continuèrent leurs aventures vers d'autres horizons, s'aimant toujours plus.

*****************************************Mot de l'auteur*******************************************

Je tiens à remercier camby pour m'avoir inspiré le scénario de cette fanfic ! Elle a énormément de suite dans les idées, je l'admire pour ça. Quand je suis à court de scénario, je peux toujours compter sur elle pour me donner une idée que je m'empresse de transcrire en fanfic en l'élargissant le plus possible.

Merci pour tout camby ! J'espère que nous en écrirons d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une amitié indéfectible   Aujourd'hui à 14:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Une amitié indéfectible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Ne dépendre de personne" : Amitié ?
» Le règlement d'amitié & discussion autour d'une photo
» Fabrication de bracelets d'amitié
» Une greffe de moelle rend le VIH indétectable chez un patient......
» Agatha Christie - Tome 14: Témoin indésirable [Chandre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokeyume :: Divertissements :: Espace Détente :: Fanfics :: Les Fanfics de Force N-
Sauter vers: